Carré des jardiniersCinq paysagistes en lice pour le titre de Maitre jardinier 2013

Cinq candidats vont se mesurer lors du prochain salon Paysalia sur le Carré des Jardiniers. Au terme de la compétition, le maître jardinier 2013 sera nommé.

La sélection 2013 des candidats au coucours de Maître jardinier se déroulant sur le prochain salon Paysalia vient d'être annoncée. C'est à l'occasion du salon "Jardins Jardin" que les organisateurs de Paysalia, GL Events et l'Unep, ont présenté les cinq jardiniers finalistes. Ils vont devoir réaliser leurs oeuvres sur le Carré des Jardiniers durant les trois jours de Paysalia, à Lyon Eurexpo, du 3 au 5 décembre. Le titre de Maître jardinier sera remis lors d'une cérémonie le 4 décembre 2013. Qui succédera à Philippe Poilane, adoubé en 2011 ?



 

Voici les cinq prétendants au titre (de gauche à droite) : Luc Echilley, concepteur paysagiste, CEZAE Jardin, aux Angles (Gard), Frédéric Martin, jardinier, Aux Gré des Jardins, à Saint-Paul-Trois-Château (Drôme), Samuel Bazzoli, paysagiste à Muranais (Isère), Jean-Laurent Félizia, jardinier-paysagiste, Mouvements et Paysages, au Lavandou (Var), Sylvie Cauquil, architecte paysagiste, Vert Minéral à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne).

 

 

C'est Jean Mus, le célèbre architecte-paysagiste, président fondateur du Carré des Jardiniers qui a lancé l'édition 2013 en ces termes : "le plus beau cadeau des jardiniers est le résultat. Nous sommes des gens de saison qui vivent au rythme des pulsions de la nature. Rien ne peut nous détourner de ce qu'elle apporte. L'art du jardin est là".

Cette année, le jury et les organisteurs ont opté pour le thème du "Jardin synonyme de paradis". Les candidats vont donc devoir faire preuve de créativité et de générosité pour suivre ce fil rouge sur les espaces de 150 à 200 mètres carrés qui vont leur être confiés.
- Sylvie Cauquil a annoncé la couleur. Elle va travailler sur le vertical. Son jardin présentera des odeurs, des matières et des textures. Une source nourrira les différents espaces.
- Frédéric Martin, un ex-juriste passionné par le jardin, va travailler sur une palette végétale provençale, des éléments symboliques, l'arbre de vie... et promet aux visiteurs des surprises gustatives.
- Samuel Bazzoli veut rendre hommage à Brassens avec un "petit coin de paradis. L'eau, la végétation et les rondeurs entoureront l'arbre de la connaissance.
- Luc Echilley se projette dans un nid végétal, un cocon, une sphère, des sensations de duvet, la senteur des pommes...
- Jean-Laurent Félizia part de la posture que nous sommes restés des enfants qui ont un jour traversés un jardin qui nous a marqués. Il souhaite pouvoir le reproduire en faisant référence à ses pères spirituels.

C'est le sculpteur Gary qui a créé le trophée du Carré des Jardiniers 2013. Un arbre en bronze patiné dont les trois feuilles en bronze poli symbolisent la connaissance, la liberté et la lumière.

Rendez-vous sur Paysalia pour visiter ces cinq réalisations qui doivent permettre de découvrir différentes définitions du paradis, ce mot qui, en vieux persan, signifie un jardin, nous explique Jean Mus,

 

 

Réagir à cet article