Pacte de responsabilitéL'Unep s'engage en faveur de l'emploi

Accompagnée des principales organisations patronales et salariales du monde agricole, l'Unep a signé le 15 avril à Paris le pacte de responsabilité en matière d'emploi en agriculture.

Le mercredi 15 avril, dans les locaux de la FNSEA à Paris, l’Unep était aux côtés des organisations patronales dans le cadre de la signature du Pacte de responsabilité porté par le Gouvernement.
Etaient présents :
- la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA)        
- la Fédération Nationale des Coopératives d'Utilisation de Matériel Agricole (FNCUMA),
- la Fédération Nationale des Entrepreneurs des Territoires (FNEDT)
- la Fédération Nationale du Bois (FNB),
- l'Union Syndicale des Rouisseurs Teilleurs de Lin de France (USRTL)
- les Forestiers Privés de France (FPF)
Et pour les syndicats de salariés :
- la Fédération Générale Agroalimentaire CFDT,
- la Fédération CFTC de l'Agriculture,
- le Syndicat National des Cadres d'Entreprises Agricoles CFE-CGC

Préparé en concertation avec tous les partenaires signataires, l’accord national s’insérera dans le cadre du Pacte de Responsabilité . Ce pacte s’inscrira ainsi dans une démarche active visant à favoriser durablement l’emploi dans le secteur, notamment auprès des jeunes et des demandeurs d’emploi en reconversion.
L’accord a pour but direct de :
favoriser l’accessibilité des métiers de l’agriculture, dont ceux du paysage, aux jeunes et aux demandeurs d’emplois
-  développer et améliorer l’emploi
-  faciliter le quotidien des actifs du secteur en favorisant notamment les dispositifs relatifs au transport, à la garde d’enfants et au logement.

« Cet accord est à même d’insuffler une dynamique forte et durable de soutien aux entreprises du paysage et de maintien, voire de développement de l’emploi. C’est un accord important dans une période économique particulièrement compliquée pour nos entreprises », souligne Catherine Muller, présidente de l’Unep, pour expliquer l’engagement du syndicat dans ce pacte.
Pour rappel, le Pacte de responsabilité a été présenté fin 2013 par le président de la République. Projet phare de son quinquennat, il est destiné à redresser la compétitivité des entreprises et à faire reculer le chômage. L’objectif affiché est de gagner 0,5 % de croissance et créer 200 000 emplois à l’horizon 2017. Ce pacte consiste en 41 milliards d’euros d’aides (réduction des impôts et cotisations sociales, mesures de simplification administrative), accordés aux entreprises en vue de les inciter à embaucher et investir. Il revient aux partenaires sociaux de définir les contreparties (embauches, formations des salariés, etc.) sur lesquelles doivent s’engager les entreprises.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Formation

Unep : un guide pour les maîtres d'apprentissage

Sondage

Villes Vertes : des chiffres parlant avant les municipales