Pépinières LepageNouveau site de production dans le Maine-et-Loire

Pour lutter contre la raréfaction de la production de vivaces en France, les pépinières Lepage inaugure leur nouveau site pour produire dans le Maine-et-Loire plus de 2 500 variétés.

Elles annonçaient le transfert de leur site de production dès l’année dernière, après 18 mois de travaux, c’est chose faite : les pépinières Lepage mettent en service leur nouvelle exploitation horticole qui s'étend sur 25 ha aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire). Celle-ci produira 2 500 variétés de plantes vivaces, soit 2 millions de plantes par an (contre 1,3 jusqu’ici).
S’engageant à l’encontre de la tendance à l’achat d’espèces hors de France, les pépinières Lepage ont, avant tout, pris le parti de bâtir une unité de production susceptible de mieux répondre à la demande des paysagistes, c’est-à-dire en diversifiant et en accroissant l’offre.
Pour cela, la direction a décidé de mettre en place une chaine de production automatisée, unique en Europe pour mettre en place et remplir des godets, transporter et stocker du terreau, préparer et réaliser le repiquage, mettre en caisse et placer les plants... Elle utilise notamment un robot, habituellement employé sur les chaines d'assemblage des usines automobiles, adaptaté spécialement par l’entreprise Van Zaal. Pour mener à bien ces travaux (plus de 4 M€), l’entreprise a investi 25 % en fonds propres. L’effectif de 20 personnes reste inchangé.
Photo ci-dessus : vue aérienne du site de production.
Photo ci-contre : le robot utilisé par Lepage permettant d'optimiser la nouvelle chaine de production. (Crédits photo : Pépinières Lepage).

Réagir à cet article