CompoRéorganisation dans la fertilisation

Le groupe allemand K+S, dont fait partie Compo, redistribue les attributions de ses filiales françaises. Désormais, la commercialisation des engrais azotés Entec et des produits à base de sulfates Nitrophoska, dont se chargeait Compo Professionnel, échoit à la division K+S Nitrogen. Celle-ci est une des trois composantes du nouveau vaisseau amiral du groupe en France : la société K+S France créée en juillet dernier. Au sein de cette filiale, K+S Nitrogen côtoie Compo Grand Public et Compo Professionnel qui au passage change de nom et devient Compo Expert. Pour les spécialistes des espaces verts, cette réorganisation change peu de chose, les produits passant d'une maison à l'autre étant surtout destinés au monde agricole. Compo Expert cependant va profiter des circonstances pour recentrer son développement sur les spécialités innovantes à haute valeur ajoutée comme les engrais enrobés, liquides, solubles ou en suspension ; des produits plus familiers des professionnels du paysage. Les produits naturels alternatifs occupent également une bonne place dans la nouvelle stratégie de Compo Expert. La division travaille en effet à la mise au point de plusieurs intrants raisonnés, dont un amendement organique qui devrait être lancé avant la fin de l'année. Il portera le label « Produit naturel » de l'UPJ.

Réagir à cet article