AllemagneAl-Ko Kober rachète Brill

En annonçant le rachat de Brill, Al-Ko, qui bénéficie d'une déjà longue histoire sur le marché, montre son intention de rester dans le peloton des constructeurs européens qui comptent. Stephan Kober, membre du comité de direction du groupe, précise qu'il vise le top 3 du marché européen grâce à une mobilisation de toutes les forces de l'entreprise dont la croissance future pourrait encore passer par des rachats. Le groupe familial Al-Ko Kober, créé en 1931, emploie 4 000 personnes en Europe, Amériques, Asie, Afrique et Australie. Il a réalisé en 2008 un chiffre d'affaire de 680 millions d'euros. De leur côté, les dirigeants de la firme Brill, qui avaient racheté Gloria en 2005, un des leaders de la pulvérisation, souhaitent aujourd'hui se recentrer sur cette activité en la renforçant. Ils envisagent, si nécessaire, de procéder à des acquisitions sur certains segments du marché professionnel. Le rachat de Brill par le groupe Al-Ko Kober comprend la marque Brill, les brevets, les stocks, les dispositifs de production. Avec la marque Brill, le constructeur compte développer ses ventes auprès du circuit de distribution spécialisé. Il va utiliser les 136 ans d'histoire de la marque allemande fondée en 1873 et ses plus récentes innovations telle la tondeuse électrique Silencio. Al-Ko précise aussi que les investissements en recherche et développement entamés par Brill dans le domaine des technologies à batterie seraient poursuivis et confortés. En France, l'accord de distribution de la marque Brill par la société JSA France (annoncé au salon des Journées des collections) a été stoppé. Pour l'instant, la stratégie de distribution de la marque Brill sur le territoire n'est pas encore arrêtée, mais la nouvelle marque du groupe devrait se retrouver dans le giron d'Al-Ko France à Louhans (Saône-et-Loire).

Réagir à cet article