Règles professionnellesUn document sur les baignades intensives

L'Unep vient de finaliser les règles professionnelles sur la "Conception et réalisation de baignades biologiques avec filtration intensive"

Fruit d’une collaboration entre experts d’univers professionnels différents (entrepreneurs du paysage, fabricants-fournisseurs, experts, paysagistes concepteurs...), ces règles profesionnelles concernent les baignades dites « intensives », c’est-à-dire les baignades biologiques privilégiant les procédés physiques, utilisant des filtres bactériens optimisés et à faible dimensionnement. Ce type de baignade se caractérise par ailleurs par un taux de renouvellement total de l’eau inférieur ou égal à 4 heures.
Ce document d'une vingtaine de pages, téléchargeable gratuitement sur le site de l'Unep, aborde :
   - la conception des bassins
   - leur réalisation
   - la mise en œuvre des systèmes de filtration
   - la mise en sécurité de l’installation.

Il complète les quatre règles professionnelles déjà finalisées sur :
    - les travaux des sols

    - la plantation des arbres et des arbustes
    -
la mise en œuvre des gazons (hors sols sportifs)
    - la
conception et la maintenance des systèmes d’arrosage

Ce projet de définition des règles de l'art, initié en 2011 par l'Unep, comporte quatre axes, qui touchent le secteur du paysage au sens large :
      # les travaux de mise en œuvre et d’entretien des plantes
      # lestravaux d’aménagement et d’entretien des constructions paysagères
      # les travaux de mise en oeuvre et d'entretien en végétalisation de bâtiment
      # les travaux d'aménagement et d'entretien des zones naturelles
Chaque axe comprend des règles professionnelles relatives à la création et d'autres relatives à l’entretien.

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Formation

Unep : un guide pour les maîtres d'apprentissage

Sondage

Villes Vertes : des chiffres parlant avant les municipales