25 ans d'EtesiaUn paysagiste francilien gagne une Bahia

Pour fêter ses 25 ans d'existence, Etesia a lancé le jeu concours "The Oldest Etesia" pour récompenser les possesseurs des machines les plus anciennes encore en fonctionnement.

Etesia, société du groupe Outils Wolf créée en 1989 pour développer les ventes du constructeur sur le marché des machines professionnelles, s'est fait connaître avec la première autoportée à carter de coupe à éjection arrière et à ramassage intégré. La machine sera popularisée sous l'appellation Hydro 100 et recevra une médaille d'or sur le salon GaLaBau en 1991. Elle a fait le succès de la marque dont les matériels sont exportés dans 40 pays et commercialisés par un réseau de 500 revendeurs spécialisés. Etesia estime avoir 150000 clients utilisateurs dans le monde.
Pour fêter ses 25 ans d'existence et récompenser ses clients utilisateurs, le constructeur alsacien avait lancé cette année le concours "The Oldest Etesia". Il s'agissait de retrouver les machines les plus anciennes en parc dans deux catégories qui ont fait le succès de la marque : les modèles de 1 m de largeur de coupe et ceux de 80 cm.
C'est Jean-Louis Roche, entrepreneur paysagiste dans l'Essonne (Essonne Paysages), qui remporte le prix de la plus ancienne autoportée Etesia de 80 cm de largeur de coupe en parc. L'entrepreneur s'est ainsi vu remettre sur Salonvert 2014 les clés d'une Etesia Bahia MHHE de l'édition Silver Line lancée pour le 25e anniversaire de la marque. "C'est ma fille qui m'a encouragé à participer à ce concours et qui a posté les photos de notre Bahia sur le site internet d'Etesia", a déclaré l'heureux gagnant. Jean-Louis Roche a créé son entreprise en 1989 et a acheté en 1996 son autoportée Bahia estimée par le constructeur à 1500 heures. Son distributeur, les Ets Crosnier (Bonnelles, Yvelines) où il avait acheté la machine et dont il est toujours client, lui a remis les clés de sa nouvelle Bahia par l'intermédiaire de son représentant Xavier Marchand.
L'autoportée Bahia, produite aux couleurs Etesia et sous celles d'Outils Wolf, a été commercialisée à plus de 100 000 exemplaires. Lancée en 1994, au départ pour les particuliers, elle a intéressé de nombreux paysagistes.
Le gagnant dans la catégorie des un mètre de largeur de coupe est un club de football allemand, qui utilise une Hydro 100 datant de 1990, une des premières machines fabriquée en série par le constructeur. En 25 ans, 40 000 unités de cette catégorie sont sorties des chaînes de l'usine de Wissembourg (Bas-Rhin). Il s'est vu remettre son prix sur le salon allemand GaLaBau 2014.
Les deux machines gagnantes du concours sont exposées dans le musée du constructeur à Wissembourg.

En photo de gauche à droite : Thomas Meyer, directeur général d'Etesia, Jean-Louis Roche, Essonne Paysages, Patrick Vives, président d'Etesia et Xavier Marchand des Ets Crosnier.

Réagir à cet article