EpareusesLargarde réapparaît au Sima

La marque de débroussailleuses à bras Lagarde, rachetée en mars 2010 par Emeca, a présenté sa nouvelle organisation au Sima.

Suite à sa reprise en mars 2010 par la société Emeca, une filiale du groupe AK, la marque Lagarde continue de fabriquer et de commercialiser des broyeurs à axe horizontal ainsi que des débroussailleuses auprès d’un réseau de revendeurs. La production de ces matériels a été rapatriée à Mauléon-Soule, en Pyrénées-Atlantiques, sur le site du repreneur spécialisé dans la mécanique de précision.
Pour concevoir les matériels agricoles, il a réintégré dans ses murs les bancs de tests, l’équilibreuse de rotors, le stock de pièces et de machines depuis l’ancien site Lagarde de Saint-Loubès (Gironde).
Le catalogue comprend des broyeurs pour les vergers, des modèles polyvalents pour l’entretien des prairies et des espaces verts, ainsi que des variantes conçues pour les exploitations de grande culture. Il compte également des débroussailleuses, de 4,40 à 7,50 mètres de portée horizontale.
Cette famille de machines vient de s’enrichir de l’épareuse Vega Max d’une portée horizontale de 4,80 mètres. Ce modèle, conçu pour les tracteurs de 60 à 90 chevaux, succède à la Vega II dont il reprend la cinématique. Elle intègre de série un refroidisseur d’huile pour les usages intensifs et se complète, en option, du souffleur de feuilles Debris Blower animé hydrauliquement.
La Vega Max accède par ailleurs au nouveau joystick électrique entièrement proportionnel. Avec ce monolevier, la mise en route et l’inversion du rotor se commandent électriquement et la pression d’effacement du bras en cas d’obstacle s’ajuste à l’aide d’un potentiomètre.
 

Réagir à cet article