AccordCanycom passe chez Saelen

Saelen distribue la marque japonaise Canycom dès le 1er juillet.

La marque Canycom, avec sept modèles de débroussailleuses autoportées, arrive dans le catalogue Saelen. Les machines seront présentées au public sur Salonvert sud-ouest les 23 et 24 septembre. Pour Saelen, cette nouvelle marque vient compléter l'offre des produits radiocommandés de la marque Irus et renforcer ses positions sur les marchés de la viticulture et de l'arboriculture où le fournisseur diffuse les atomiseurs et pulvérisateurs Solo.
L'offre Canycom comprend une entrée de gamme avec le modèle CM1401 à deux roues motrices et le CMX1402 à quatre roues motrices, en moteurs de 14 ch. Elle se prolonge avec les versions semi-professionnelles CM185 à deux roues motrices et CMX186 (4 RM débrayables) qui reçoivent des blocs de 18,3 ch et les CM226 et CM227 à moteurs de 22 ch. Pour intervenir dans des conditions extrêmes, Saelen propose le modèle CMX2502 à quatre roues motrices débrayables, il est motorisé en 25 ch.
Les machines bénéficient d'une technologie à transmission par cardan, de double commandes, d'un freinage hydrostatique sur tous les modèles et mécanique sur la transmission arrière contrôlé au pied. Les Canycom peuvent intervenir dans les pentes et les zones difficiles d'accès jusqu'à 25° en passage frontal ou 30° en fauchage latéral. Les matériels reçoivent des motorisations Subaru de 404 à 720 cm3 et une unité de coupe à une lame et deux couteaux de 97,5 cm de largeur de travail. En fonction des modèles, les prix publics HT se situent dans la fourchette de 7695 à 13495 euros.

Réagir à cet article