Mur végétalUn oasis de verdure dans Paris

Le 10 septembre, Patrick Blanc inaugure l'Oasis d'Aboukir, un jardin vertical de 250 m² en plein cœur de Paris.

Ce nouveau projet d'envergure à Paris est mené par Patric Blanc, l'inventeur du mur végétal il y a déjà plus de 30 ans. L'immense décor vivant est installé sur le pignon d'un mur d'immeuble donnant sur une placette, à l'angle de la rue d'Aboukir et de la rue des Petits Carreaux, dans le 2e arrondissement. Destiné à transfigurer l'espace public et offrir une nouvelle qualité de vie à tout un quartier, Esquisse du projet, avec l'implantation des 237 variétésce jardin vertical se situe au cœur du triangle Montorgueil, Réaumur Sébastopol et Grands Boulevards. Ce mur végétal ouvre de nouvelles perspectives pour le bien-être des habitants d'un quartier historique au centre de Paris, offrant aussi un véritable espace de biodiversité.
 

Cette commande privée de 250 m2 compose un tableau vivant de 25 m de haut, planté de 7 600 sujets appartenant à 237 espèces et variétés différentes. L'installation s'est déroulée dans des conditions optimales en sept semaines seulement à la meilleure période de plantation (mars et avril).

Transformation du mur (avant travaux / avril 2013 / juin2013) :

Patrick Blanc réalise aujourd'hui les plus hauts murs végétaux du monde. Ils constituent de véritables défis technologiques notamment à Sydney (150 m) et Kuala Lumpur (200 m) avec le célèbre l'architecte Jean Nouvel, sans oublier les 70 colonnes habillées de plantes pour le nouveau Miami Art Museum avec Herzog et de Meuron, ou encore des murs en zone désertique comme récemment à Bahrein.

Réagir à cet article