BroyeursSchliesing repris par des investisseurs allemands

Confronté à de sérieuses difficultés financières, le constructeur allemand de broyeurs de branches Schliesing GmbH & Co a finalement été repris, au 1er juin 2010, par le groupe d'investisseurs Arkansos, basé en Bavière.

L'entreprise, qui opérera désormais sous le nom de Schliesing Machinery GmbH, reste donc dans des mains allemandes et conserve son siège à Kempen, près de Düsseldorf. Tobias Böhme devient le nouveau directeur et intègre trois autres représentants d’Arkansos dans l’équipe de direction.
La restructuration a pour objectif d’optimiser les moyens de production et le stockage et d’étendre la diffusion des broyeurs en Allemagne mais aussi à l’étranger. Les deux usines de production existantes ont ainsi été réunies sur le même site, à Kempen. Quarante-cinq emplois devaient être conservés.
Pour gagner de nouveaux clients, la société a fait le pari des salons, en participant dans la foulée à l’Öga, en Suisse, à la Foire agricole et forestière de Libramont et à Démo Vert en Belgique, à Salonvert en France et au Galabau en Allemagne.
 

Réagir à cet article