DLF TrifoliumL'obtenteur de gazon gagne la Coupe du monde !

Le leader mondial des semences de gazon a été choisi comme principal fournisseur pour les terrains de la Coupe du monde de football qui aura lieue au Brésil l'année prochaine. La filiale DLF France a contribué à l'élaboration des semences choisies.

Fort du succès rencontré sur les gazons d'Afrique du Sud en 2010, lors de la précédente Coupe du Monde de football, le groupe DLF a été retenu comme principal fournisseur de semences de gazon pour cet évènement qui aura lieu en 2014 au Brésil. Pas moins de 12 stades ainsi que plusieurs terrains d’entrainement seront donc aménagés avec les gazons développés par DLF.
Les semences choisies ont été testées au Brésil par des spécialistes internationaux pour leurs performances techniques ainsi que leur adaptation aux contraintes locales. Il fallait répondre à une problématique : les terrains sont principalement composés de cynodon, qui connaît une période de dormance hivernale, or l’ordre des saisons étant inversé au Brésil par rapport à l’Europe, celle-ci aura lieu précisément pendant la compétition !

Pour obtenir un gazon praticable, DLF fournit donc ses meilleures solutions de regarnissage. Il s’agit de variétés de ray-grass anglais et en particulier des tétraploïdes 4turf. Cette récente innovation a été en partie mise au point grâce aux travaux de recherche et de sélection menés sur la station expérimentale de DLF France aux Alleuds, au sud d’Angers, dans le Maine-et-Loire.
Ce ray-grass aide en particulier à résister à une utilisation intensive (piétinement et arrachement) alors que les conditions de croissance sont difficiles (manque d’ensoleillement et forte humidité). Cette semence bénéficie en effet d’une double série de chromosomes qui permet de résister au stress. Plus large que le ray-grass classique elle présente par ailleurs une germination plus rapide.


Les semences de gazon seront fournies aux deux sociétés brésiliennes spécialistes du gazon, World Sports & Marketing et Green Leaf, qui seront chargées de la construction et de la rénovation des stades accueillant la Coupe du Monde 2014.
 

Réagir à cet article