EngraisK+S envisage de vendre Compo

Le groupe K+S a annoncé, le 9 juin, être prêt à se séparer de sa filiale COMPO, pour se recentrer sur son coeur de métier.

Le producteur allemand d'engrais et de sel K+S examine la possibilité d'une cession de Compo, sa filiale spécialisée dans les engrais azotés et les supports de culture à destination des jardins, des espaces verts et de l'agriculture. Dans un communiqué de presse, le groupe explique que "sa stratégie est de croître essentiellement dans le secteur des engrais potassiques et magnésiens et dans le secteur du sel" (dans lequel il est d'ailleurs le premier producteur mondial). K+S prévoit donc de concentrer ses moyens financiers et ses ressources managériales sur ces activités. Le projet de cession, suivi par la banque d'affaires Golman Sachs, devrait aboutir d'ici un an. La société mère se veut rassurante et précise qu'"en raison de son très bon positionnement sur le marché, Compo est dans un situation très favorable pour sortir renforcée de cette période de mutation." Racheté en 2000 par K+S, Compo emploie 1 100 personnes dans le monde et génère un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros.

Réagir à cet article