anne-cabrol-maitre-jardinier-carre-des-jardiniers-paysalia-2017

Carré des Jardiniers (Paysalia) : le concours en images

Une entrée de jardin originale signée Anne Cabrol, élue Maître Jardinier 2017 !

« Les bon soins du docteur jardin ». Tel était le thème du Carré des Jardiniers, prestigieux concours, vitrine des savoirs-faire de la profession, qui a lieu tous les deux ans sur le salon Paysalia à Lyon (Eurexpo) au début du mois de décembre. La paysagiste Anne Cabrol a été couronnée « Maître Jardinier » pour sa réalisation « Les Gens Heureux. Voici la visite en images des quatre jardins qui étaient en compétition.

 

Anne Cabrol, Mâtre Jardinier 2017
« Les gens heureux »

La paysagiste a créé un espace de bien-être, riche en ambiances, dont la simplicité n’est qu’apparente… La lauréate est responsable de l’agence Intérieur et Jardins Urbains de l’entreprise Tarvel, l’un des partenaires de ce jardin. En dehors des cloisons en béton entourant cet espace, ce dernier est 100 % « fait maison » : modules en béton dans le jardin, mobilier, tabourets, pergola… Une équipe de six personnes (cinq permanents) a œuvré pendant quatre jours pour réaliser le montage et, une semaine en amont, pour préparer l’ensemble des aménagements.

 

 

Mathias Bonnin
« Jardin du bien-être pour tous »

L’architecte paysagiste, gérant de Paysage Conception (Dordogne), signe un espace de détente qui berce le visiteur avec ses bruits d’eau. Au bord de la belle cascade trône une grande terrasse « couchette ».

 

 

Alban De La Tour
« Liberté »

Le jeune paysagiste, créateur de L’Atelier de Beauvernay (Rhône), signe un jardin très original, plus particulièrement tourné vers les maladies psychologiques ou psychiatriques. La pièce maîtresse de cet espace est une cabane tapissée de miroir, sur laquelle sont installés des aquariums visibles depuis l’extérieur et l’intérieur de la structure. Le jardin fourmille par ailleurs de nombreuses idées « déco » et originales.

 

 

Étienne Bourdon
« Vivre heureux avec Alzheimer »

Doctorant en gériatrie, architecte paysagiste et responsable de l’entreprise O Ubi Campi (Aisne), laquelle développe des solutions thérapeutiques à travers le jardin, le concepteur de cet espace incorpore ici un ensemble d’activités, fruit de plusieurs années de recherche, dédiées à la stimulation sensorielle (dessins et couleurs, sons) des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. L’aménagement végétal (formes et couleurs) permet aux personnes désorientées de mieux se repérer dans l’espace.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *