bugnot-broyeur-bvn67-electrique-batteries

Bugnot : un broyeur en version bi-moteur ou 100 % électrique

Bugnot a présenté en exclusivité à Salonvert sud-ouest en septembre son broyeur de branche BV N.67, un modèle en version bi-moteur thermique. Il présente également une version 100 % électrique à batteries de ce broyeur (modèle BV N 67), une première dans la gamme du constructeur lorrain !

 

Le nouveau modèle BV N.67 de Bugnot, disponible sur remorque freinée (permis E) et capable d’avaler des branches de 17 cm de diamètre, offre la particularité d’être un broyeur bi-moteur.

bugnot-broyeur-bimoteur-bvn57

Broyeur bi-moteur BVN.67 de Bugnot.

En lieu et place d’un seul moteur essence de 47 ch, il possède en effet un petit moteur de 14 ch Kohler essence avec pompe hydraulique dédié à l’entrainement du rouleau ameneur et un moteur Kohler EFI (à injection électronique) de 37 ch servant à l’entraînement du rotor. Leur réservoir d’essence est commun.

L’intérêt ? L’idée est de limiter l’impact des coûts liés aux normes anti-pollution Stage V concernant les motorisations diesel et essence de plus de 26 ch. Pour les clients, le coût du broyeur lié à l’association de deux moteurs de moindre puissance se révèle en effet ici plus économique à l’achat qu’un modèle avec un seul moteur. Le constructeur estime aussi que cette solution pourra intéresser les revendeurs en matière de SAV car la maintenance sur deux petits moteurs est moins complexe que celle d’un gros moteur bardé notamment d’électronique.

Bugnot a également dévoilé son modèle BVN67, équivalent du modèle cité plus haut mais en version 100 % électrique ! D’une puissance de 30 kWh, cette machine sur remorque freinée (permis E) permet, elle aussi, de broyer des branches de 17 cm de diamètre. Ce prototype fonctionne avec des batteries au plomb mais une prochaine version sera dotée de batteries lithium-ion, pour des performances similaires avec un poids allégé.

Voici une rapide vidéo du broyeur en démonstration sur Salonvert.


Le broyeur affiche à son stade de développement une autonomie réelle d’une heure et trente minutes de fonctionnement à plein régime pour une charge des batteries sur secteur de 7 à 8 heures (2 heures avec une fonction de charge rapide). « Notre démarche est de montrer que nous sommes aujourd’hui en capacité de fournir une solution 100 % électrique », précise Jérôme Bord, responsable de Bugnot 55. « Nous pourrons augmenter l’autonomie de la machine en proposant des packs de batteries supérieurs à nos clients qui pourront tolérer un accroissement du poids et du prix pour ce broyeur, sachant que nous allons affiner le rapport coût/autonomie ». Une évolution à suivre, donc !