Biocontrôle : les acteurs du paysage s’engagent

Le 12 avril, au château du domaine de Saint-Jean de Beauregard, les pouvoirs publics et les acteurs du paysage ont signés, aux côtés de l’Union pour la Protection des Jardins (UPJ), deux avenants portant sur le biocontrôle.

Deux avenants ont été signés par les pouvoirs publics et les organisations professionnelles le vendredi 12 avril à Saint-Jean de Beauregard, afin de compléter les accords-cadres établis en 2010 sur la réduction des pesticides en Zones Non Agricoles (plan Ecophyo 2018).
Les signataires, accompagnés par l’UPJ, en la personne de son directeur général Jacques My, ont donc acté officiellement un engagement très important, celui d’assurer, de la part des donneurs d’ordre, des fournisseurs ou encore des utilisateurs professionnels, la promotion et le développement des pratiques de biocontrôle. Plante & Cité et la SNHF intègrent désormais une nouvelle rubrique dédiée au biocontrôle sur leurs plateformes de communication dédiées : "Ecophyto-Pro en ZNA" pour les professionnels et "Jardiner Autrement" pour les amateurs.
Cette décision fait suite aux propositions du rapport présenté en 2011 par le député Antoine Herth, ainsi que la feuille de route « Biocontrôle » établie par le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Fôret (MAAF) cette même année.

La signature a eu lieu sous l'égide des pouvoirs publics en la personne de Laurent Roy (à gauche sur la photo), représentant de la DGALN (Direction générale de l'Aménagement, du logement et de la nature) ainsi que Robert Tessier (à droite), représentant de la DGAL (Direction générale de l'Alimentation).
Parmi les autres signataires, étaient entre autre présents l'Association des Eco-Maires de France, Hortis (Association française des directeurs de jardins & espaces verts publics) ou encore l'AAPP (Association des applicateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques).

Les produits de biocontrôle concernés sont les suivant :
– Macro-organismes auxiliaires (Invertébrés, insectes, acariens, nématodes)
– Micro-organismes (champignons, bactéries, virus)
– Médiateurs chimiques (phéromones d’insectes et kéromones)
– Diverses substances naturelles, d’origine animale, animale ou minérale