assises_insectes_pollinisateurs_besancon_juin_2018-5

Besançon : 1ères assises nationales des insectes pollinisateurs

La ville de Besançon organise du 28 au 29 juin les premières assises nationales des insectes pollinisateurs en ville. Un beau programme est proposé aux chercheurs et professionnels. La dernière journée permettra d’informer le grand public.

 

Engagée sur le terrain de la transition écologique et de la lutte contre l’érosion de la biodiversité, la Ville de Besançon organise les 28 et 29 juin un colloque technique et scientifique à la Maison de l’économie (CCI du Doubs).

300X250andipev

Affiche de la manifestation.

Les deux journées ont un programme bien rempli avec de nombreux intervenants des mondes de la recherche et d’instituts mais aussi de professionnels des villes qui permettront de faire le point sur des pratiques engagées dans différentes régions avec des analyses de résultats. Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président du Grand Besançon, ouvrira les Assises le jeudi à 9 heures. Le second jour l’accent portera sur la gestion des espaces de nature urbaine et la prise en compte des pollinisateurs dans les trames et les continuités écologiques.

La découverte sur le terrain des actions menées à Besançon s’effectuera l’après-midi. Enfin, le samedi 30 juin une journée d’animation et découverte APIdays (fête de l’abeille) est organisée sur la Promenade des Glacis en face de la gare Besançon Viotte.

Le grand public pourra s’informer, s’initier aux sciences participatives, à l’observation des insectes et à la construction de gîtes. Cette journée est entièrement gratuite. Pour accéder au colloque les deux premiers jours et découvrir le programme complet avec les intervenants, il suffit de s’inscrire sur le site, le tarif est de 40 euros la journée avec repas (30 € sans repas) ou 70 euros les deux jours avec repas (50 € sans repas).

À Besançon, toute l’année sera consacrée aux pollinisateurs. Chaque mois un temps fort sera proposé (animation/ conférences/ spectacles/ observation..) pour mieux les connaitre et les apprécier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *