dairon-entreprise-NL-janvier2020

Benoît Etienne rachète Dairon SAS

Michel Dairon vient de vendre son entreprise, Dairon SAS, connue pour ses matériels de création et d’entretien des espaces verts, terrains de sport et golfs et pour sa marque Rotadairon. Le repreneur, Benoît Etienne, vient du marché des travaux publics.

 

C’est l’annonce importante de ce début d’année sur le marché des matériels professionnels pour espaces verts et dans la petite famille des constructeurs français. Michel Dairon, patron de Dairon SAS, vient, de céder son entreprise à la holding familiale EHF de Benoît Etienne.

Michel Dairon passe le relais, il vient de vendre l'entreprise familiale Dairon SAS.

Michel Dairon passe le relais, il vient de vendre l’entreprise familiale Dairon SAS.

« J’ai cherché une solution pérenne permettant d’assurer la continuité du travail accompli depuis maintenant plus de 60 ans, par mon père et moi. Mon engagement, mes 49 ans et 7 mois d’activité professionnelle, dont 39 au sein de l’entreprise familiale, m’ont conduit à privilégier la cession à un professionnel, une personne physique plutôt qu’à un fonds de pension », confie Michel Dairon.

Très engagé dans les procédés de fabrication, le choix des bonnes matières premières et le développement de produits durables, Michel Dairon peut être fier du parcours de l’entreprise et de la notoriété de la marque. Elle est active depuis 1958 et s’est spécialisée sur le marché professionnel des matériels de création et d’entretien des espaces verts, terrains de sports et golfs avec une offre réputée de semoirs, engazonneurs, regarnisseurs, défeutreurs et d’enfouisseurs. « Benoît Etienne va donner un nouvel élan à l’entreprise en apportant sa propre expérience et ses idées », précise le vendeur qui vient de lui confier les clés le 7 janvier dernier.

Benoît Etienne, ancien dirigeant d'entreprises sur le marché des engins de travaux publics, vient de reprendre Dairon SAS.

Benoît Etienne, ancien dirigeant d’entreprises sur le marché des engins de travaux publics, vient de reprendre Dairon SAS.

Le repreneur, 50 ans, est un spécialiste des matériels spécialisés et des produits de niche. Il vient du monde des engins de travaux publics. Président de Wirtgen France de décembre 2010 à mars 2019, il a également dirigé des entités d’Atlas Copco en France et à l’international (Kenya et Inde) durant une douzaine d’années.

Via sa holding EHF, Benoît Etienne, reprend l’entreprise, la marque Rotadairon et les droits d’utilisation du patronyme Dairon. Les matériels Dairon sont fabriqués à Mulsanne dans la Sarthe au milieu du circuit mythique des 24 Heures du Mans.

Une nouvelle course s’engage pour ce fleuron français. Benoît Etienne va s’attacher dans un premier temps à cerner les attentes des clients et des distributeurs en France puis faire profiter l’entreprise de son expérience à l’international où les produits Dairon bénéficient déjà d’une bonne notoriété.

 

En photo d’ouverture, le siège et une partie des bâtiments de Dairon SAS à Mulsanne.