Engins à batteriesIseki élargit sa gamme véhicules et présente l'autoportée électrique SXGE2

L'autoportée électrique à batteries Iseki sera mise en test chez des clients professionnels en 2023 avant une commercialisation en série.
L'autoportée électrique à batteries Iseki sera mise en test chez des clients professionnels en 2023 avant une commercialisation en série. (©Matériel et Paysage)

Le constructeur Iseki développe son offre de véhicules électriques utilitaires et dévoile une autoportée à batteries lithium-ion conçue sur la base de la SXG216.

Sur Salonvert, Iseki a mis l'accent sur l'électrification, avec les véhicules utilitaires mais aussi la première présentation d'une autoportée à éjection arrière à batterie lithium-ion, la SXGE2. Cette machine semi-professionnelle bénéficie, après deux ans de test au Japon, d'une technologie propre au constructeur. Elle sera proposée à une sélection de clients pour des essais intensifs durant l'année. Elle est conçue sur la base du châssis de la SXG216, dont elle partage le dispositif de coupe et de ramassage. Iseki indique une autonomie de 2,5 à 3 heures pour un travail intensif en herbe difficile.

La machine est conçue sur la base d'une machine connue dans l'offre du fabricant. (©Matériel et Paysage)

 

Développement de la gamme de véhicules

Dans la gamme des véhicules utilitaires électriques à batterie LiFePO4 et moteur triphasé asynchrone lancée fin 2021 aux couleurs Iseki, en partenariat avec Addax Motors, l'offre est étendue à l'homologation N1. Le modèle MT15X à châssis allongé de 53 cm est proposé en deux versions avec benne basculante – l'une dotée de rehausses à ridelles, l'autre d'un coffre à outils – permettant d'embarquer des machines plus volumineuses tels des souffleurs à dos. L'autonomie de ces véhicules est conservée, jusqu'à 132 km. En entrée de gamme, Iseki lance le MT8N à benne basculante avec une batterie de 8 kWh de capacité. Des fonctions ont été supprimées pour le rendre plus abordable, à l'instar du chauffage, de l'aide au démarrage en côte ou encore de la boule d'attelage. En revanche, la cabine reste identique, le pare-brise chauffant et la direction assistée. Son autonomie atteint 60 km.

Le modèle MT15X sur le dernier Salonvert. (©Matériel et Paysage)

 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Anniversaire de notre magazine

Un numéro spécial pour les 20 ans de Matériel et Paysage

Engins de pente

Ferris lance une débroussailleuse radiocommandée hybride

Véhicules utilitaires / désherbage

La société Karr partenaire d'Oeliatec lance son porte-outil électrique

Tous les articles

Sur le même sujet

Broyeurs
Feuilles et nettoyage
Batteries-robotique
Stanley Black & Decker

Les revendeurs Cub Cadet accèdent à la marque DeWalt

Vu à Salonvert

Un porte-outil à batterie Köppl chez ATC Vert-Tech

Broyeurs compacts

Le Maestro Country d'Eliet se dote des batteries Ego Power+

Globe Technologies Group

Une gamme complète de produits à batterie Cramer en 82 V

Machines radiocommandées

La tondeuse Torpedo de Raymo à l'essai

Biennale de l'outillage