Tracteurs La gamme Kubota LX s'électrifie

Le tracteur électrique Kubota a été présenté aux côtés de d'une chargeuse sur pneus et d'un transporteur à chenilles. Sur le salon allemand des travaux publics Bauma, le constructeur a aussi dévoilé une minipelle électrique.
Le tracteur électrique Kubota a été présenté aux côtés de d'une chargeuse sur pneus et d'un transporteur à chenilles. Sur le salon allemand des travaux publics Bauma, le constructeur a aussi dévoilé une minipelle électrique. (©Matériel et Paysage)

Kubota débute son programme d'électrification avec le tracteur compact LXe-261 destiné au monde des espaces verts. La marque envisage de développer son offre électrique sur d'autres familles de produits.

Après plusieurs années de test en version prototype dans les grandes villes internationales dont Paris, le tracteur électrique Kubota baptisé « LXe-261 » sort en version pré-série. Il a été présenté sur Salonvert puis sur le Sima. L'an prochain, une vingtaine d'unités seront mises en circulation chez des clients situés dans des villes vertes européennes, en France, en Allemagne, en Italie et en Angleterre. Cinq à six tracteurs seront sur le marché français, proposés en location avec un contrat de 60 mois.
Le LXe-261 embarque des batteries lithium-ion 100 % japonaises dont les grandes capacités le placent à un niveau de performances équivalent à celui d'un tracteur à moteur thermique de 26 ch. L'autonomie atteint de 3 à 4 heures, et la recharge rapide s'effectue en 1 heure. Le tracteur est adapté pour un travail de tonte et le transport avec une remorque, ainsi que pour d'autres tâches dans le secteur des espaces verts, comme la fertilisation.

Le tracteur électrique était aussi présenté sur le Sima. (©Matériel et Paysage)

Kubota a opté pour une transmission hydrostatique et plusieurs sorties hydrauliques dédiées aux outils. L'arrière, avec son attelage de catégorie 1, est comparable à celui d'un modèle B2 231. « L'électrification est en route. D'autres produits devraient arriver assez vite. Une tondeuse autoportée électrique est en test au Japon et un bureau d'études travaille uniquement dans ce domaine », confie Gérard Danibert, le directeur des ventes et du marketing de la division tracteur. Kubota, qui vient de reprendre le constructeur italien Gianni Ferrari, pourrait également s'appuyer sur les avancées de cette entreprise (rebaptisée « Kubota Gianni Ferrari Srl ») dans le domaine des matériels à batterie.

 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Engins de pente

Ferris lance une débroussailleuse radiocommandée hybride

Véhicules utilitaires / désherbage

La société Karr partenaire d'Oeliatec lance son porte-outil électrique

Travail en pente

Un broyeur de branche GreenMech adapté à tous les dévers

Tous les articles

Sur le même sujet

Vu à Salonvert
Vu à Salonvert

Le Cingo de Merlo s'électrise

Vu à Salonvert

Un porte-outil à batterie Köppl chez ATC Vert-Tech

Data Green

Porte-outil à chenilles radiocommandé Herder