Végétaux d'ornementLa FNPHP assume son rôle citoyen avec "Verdir"

Le nouveau logo marque de la FNPHP a été dévoilé aux adhérents les 23 et 14 juin durant leur 77è congrès organisé en Vendée au Puy-du-Fou.
Le nouveau logo marque de la FNPHP a été dévoilé aux adhérents les 23 et 14 juin durant leur 77è congrès organisé en Vendée au Puy-du-Fou. (©Verdir FNPHP)

La FNPHP vient d'annoncer à ses adhérents lors de son 77è congrès la transformation de son identité de marque qui devient Verdir. Ce changement porte une vraie dynamique à un moment crucial pour la filière des producteurs français de végétaux d'ornement.

La Fédération nationale des producteurs de l'horticulture et des pépinières réunie les 23 et 24 juin au centre de congrès du Puy-du-Fou a donné le moral à ses adhérents en présentant sa nouvelle stratégie de communication. La fédération, forte d'un héritage et d'un bel historique depuis 1945, c'était son 77è congrès, a fait surgir sur les écrans sa nouvelle identité qui prend la forme d'un verbe d'action : Verdir.
Ce dernier n'a pas besoin d'explication. Il symbolisera et illustrera dorénavant beaucoup mieux et plus facilement pour le commun des mortels qu'un sigle alphabétique. 
Derrière Verdir se cachent cependant des slogans qui portent les entreprises et les personnes qui les constituent à l'image du grand thème de réflexion du congrès de cette année "l'humain : énergie de nos entreprises".  La fédération commente ainsi sa nouvelle marque "Verdir" :
- Nous sommes ceux qui font grandir l'avenir
- Nous sommes aux côté de ceux qui cultivent le végétal en France
- Nous sommes ceux qui s'engagent, partagent et s'unissent
- Nous sommes Verdir, engagés par nature. 
Marie Levaux, présidente de Verdir, estime que ..."Verdir marque -notre- engagement dans la mission ambitieuse et porteuse de sens pour notre société en quête de nature et de racines". Tandis que Thierry Roy, directeur, annonce "Verdir est plus un nom qui change, ce sont de nouvelles aspirations qui s'affichent au service d'une horticulture moderne et renouvelée".
Ce changement, effectué après les deux années de pandémie, alors que notre monde subit des crises politiques majeures et les effets du dérèglement climatique, apporte un peu de fraicheur et d'espoir avec un Verdir qui incite à agir avec le végétal et toute la filière de la production française. 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Outils de jardin à batterie

Un fil de tête de coupe facile à installer et autres nouveautés chez Ego

Agroéquipements

Un nouveau directeur général pour l'Axema

Vidéo

La tondeuse RC Spider s'attaque aux pentes !

Tous les articles