Croissance externePinson Paysage entre dans les jardins helvétiques avec Setex SA

L'entreprise suisse Setex vient de rejoindre le groupe Pinson Paysage.
L'entreprise suisse Setex vient de rejoindre le groupe Pinson Paysage. (©Setex)

Depuis 2019, Pinson Paysage a mené différentes opérations de croissance externe avec l'objectif d'atteindre 150 millions d'euros en 2023. Le groupe entre en Suisse avec l'entreprise Setex.

Le groupe d'entreprises Pinson Paysage, accompagné par le fonds d'investissement MBO & Co depuis 2019, vient de conclure le rachat de l'entreprise helvétique Setex SA de Matthieu Deperraz. Le Français s'installe donc pour la première fois de son histoire hors des frontières, pour l'instant dans un pays francophone. La société Setex est implantée dans le canton de Genève. L'entreprise réalise en Suisse un chiffre d'affaires de quatre millions d'euros (M€) avec 25 salariés. Matthieu Deperraz reste dans la structure en tant que directeur des activités avec la mission d'en accentuer le développement.

Pinson Paysage annonce que d'autres opérations seront réalisées en France et à l'étranger. (©Pinson Paysage)

Pinson Paysage pèse 145 millions d'euros

Le groupe figure dans le peloton de tête des acteurs du marché grâce aux acquisitions réalisées depuis deux ans : Edelweiss Paysages(1) dans la région d'Angers, Cochard Paysage dans le Sud-Ouest en 2021, puis Hié Paysage(1) dans l'Oise. Le groupe Botanica(2) a largement contribué au développement de sa taille avec ses 23 M€ de chiffre d'affaires, ses 300 salariés, ses implantations et ses compétences dans des domaines complémentaires des siens. Aujourd'hui, le groupe pèse 145 M€ (contre 123 M€ lors de l'opération de reprise de Botanica) avec 1 300 collaborateurs. Il est donc près d'atteindre l'objectif inscrit sur sa feuille de route en 2019, lors de l'arrivée du fonds d'investissement MBO & Co, prévoyant un chiffre d'affaires de 150 M€ en 2023. Son président, Éric Bouichet, précise que d'autres opérations seront menées à l'étranger. D'ici à la fin de l'année, d'autres dossiers seront officialisés. Les lettres d'intention (LOI) pour au moins deux d'entre eux sont déjà signées.

(1) Voir notre article paru dans Matériel et Paysage no 161, daté décembre 2020.
(2) Voir notre article dans Matériel et Paysage no 169, daté novembre 2021.

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Jardins, Jardin

Entreprises du paysage : un florilège de créations

Outils de jardin à batterie

Un fil de tête de coupe facile à installer et autres nouveautés chez Ego

Agroéquipements

Un nouveau directeur général pour l'Axema

Tous les articles