Broyeurs professionnelsBugnot lance son broyeur électrique BV N.56 d'une puissance de 20 kW

Dans la gamme BV N.56 l'électrique, avec ses batteries lithium-fer-phosphate, vient compléter les modèles à motorisations essence et diesel.
Dans la gamme BV N.56 l'électrique, avec ses batteries lithium-fer-phosphate, vient compléter les modèles à motorisations essence et diesel. (©Matériel et Paysage)

Le constructeur français Bugnot avance d'un pas dans l'électrification avec un modèle de la gamme BV N.56, un broyeur à fléaux ou couteaux très prisé par les professionnels.

Présenté pour la première fois au public sur Paysalia, le broyeur électrique Bugnot BV N.56 est capable d'avaler des branches de 170 mm de diamètre. Le broyage est assuré par un rotor muni de 24 fléaux mobiles ou de 6 jeux de couteaux (en option). Alimentée par des batteries lithium-fer-phosphate, la machine développe une puissance moteur de 20 kW.

Le rechargement complet des accus s’effectue en 11 heures sur une prise monophasée pour une autonomie de travail variant de 4 heures, pour des petites branches, à 1 heure 30, pour les chantiers constitués essentiellement de branches de gros diamètre.

Le broyeur reçoit un moteur électrique qui développe une puissance de 20 kW.

Son rouleau ameneur et son tapis inférieur sont entraînés par un moteur hydraulique, l’ensemble bénéficiant d’un système de régulation électronique No Stress optimisant le rendement du broyeur. La trémie de chargement, de 89 cm de largeur, guide les branches jusqu’à l’entrée du rotor, lui-même large de 23,4 cm. La cheminée d’éjection est orientable et munie d’une casquette réglable.

L’ouverture de la cage d’éjection donne accès au rotor, au rouleau ameneur et à la contre-lame, facilitant ainsi la maintenance et le changement rapide des couteaux ou fléaux. Enfin, la trémie avec entrée déportée simplifie le chargement des branches comme des brassées de taille, et limite significativement les risques de bourrage, par rapport à une entrée sur le rotor centrée en fond de trémie. Enfin, le BV N.56 est monté sur une remorque routière freinée avec timon réglable.

Dans la catégorie des broyeurs CBB à disque de broyage et couteaux, c'est le CBB 165 qui avait la vedette avec sa motorisation Doosan Stage V de 42 ch. Adapté à la production de plaquettes, il accepte les branches de 16 cm de diamètre.

Sur le salon, Bugnot faisait aussi découvrir son modèle CBB 165 à disques à couteaux motorisé en Doosan diesel de 42 ch (Stage V) permettant d'atteindre un rendement horaire de 7 m3 de produits finement broyés. Il avait déjà été présenté sur le dernier Forexpo.

 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Porteurs

Temver France : des évolutions sur les tracteurs

Entreprises du paysage

Groupe Serpe : la croissance se poursuit avec Ducongé Pereira

Petits matériels TP

Vermeer lance la minichargeuse à batteries Conmeq AS15

Tous les articles