Paysalia Innovations AwardsL'innovation valorise la filière du Paysage

L'innovation valorise la filière du Paysage
(©Matériel et Paysage)

La remise des Paysalia Innovations Awards a permis de faire le point sur l'importance d'innover sur un marché pour faire évoluer technologies, des pratiques de travail, résoudre des problèmes techniques mais aussi donner de l'attractivité à toute une filière.

La remise des prix des Paysalia Innovations Awards s'est déroulée le mardi 30 novembre, jour d'ouverture de l'événement sur l'espace Agora du salon. Pour Florence Rousson Mompo, directrice de Paysalia, l'innovation est au coeur du rendez-vous professionnel car elle porte le symbole des évolutions d'une filière et avec elle on peut mesurer son rayonnement et ses capacités à aller de l'avant dans un monde changeant.

PreviousNext

Laurent Bizot, président de l'Unep, organisation professionnelle avec qui GL Events assure la coproduction du salon, souligne que les commissions de l'Unep sont en veille permanente sur l'innovation notamment la robotisation et la digitalisation mais aussi la décarbonation. Pour lui, innover dans la filière permet d'éclairer les différents métiers et de rayonner auprès des jeunes, des publics en reconversion professionnelle, de contribuer à la féminisation... L'innovation est donc porteuse d'image pour l'ensemble des secteurs, doper l'attractivité dans une période ou le sujet numéro 1 des chefs d'entreprises est la difficulté à recruter. Les entreprises du paysage comptent aujourd'hui autour de 110000 actifs sur un marché en croissance qui pèse 6,3 milliards d'euros. Les Paysalia Innovations Awards, concours piloté par l'Unep avec un jury professionnel, sont donc l'occasion durant l'événement de porter devant les visiteurs professionnels ce formidable levier "innover" qui contribue à aider à la filière, par exemple en réduisant la pénibilité mais aussi en proposant des technologies moins polluantes pour la planète. Les jeunes en BTS aménagement paysager et production horticole, finalistes du concours de reconnaissance des végétaux l'ont bien compris. Le jury étudiant composé de six membres a également donné son coup de coeur à une des innovations. Régis Triollet, animateur de réseaux pour l'horticulture et le paysage à la direction générale de l'enseignement et de la recherche au sein du ministère de l'agriculture, a souligné que cette participation active constituait une excellente dynamique permettant d'intégrer les jeunes dans les temps forts du salon et, plus largement dans le monde professionnel.

PreviousNext

Le jury 2021 examiné 29 dossiers et décerné trois prix parmi 14 innovations qui présentaient la plus grande originalité. Philippe Clergeau, président du jury, professeur émérite au MNHN, chercheur spécialiste de l'écologie urbaine, a exprimé l'avis du jury : il est essentiel de relancer la participation aux innovations végétales après deux années complexes, le végétal étant au centre de l'ensemble des métiers de la filière du paysage. Un coup de coeur a donc été décerné aux producteurs français du végétal représentés par Marie Levaux, présidente de la FNPHP. Il a été remis par Catherine Muller, présidente de Val'hor, pour symboliser l'importance de la production française et tout le travail réalisé au sein de Val'hor avec les différents collèges.

PreviousNext

Réagir à cet article