Matériels de TP compactsYanmar CE lance sa nouvelle génération de minipelles

Sur la SV17VT, le châssis en acier bénéficie d’une voie variable, de 980 à 1 320 mm.
Sur la SV17VT, le châssis en acier bénéficie d’une voie variable, de 980 à 1 320 mm. (©Yanmar CE)

Yanmar Compact Equipment (CE) lance sa nouvelle génération de minipelles SV15VT, SV17VT et SV19VT. Ces dernières offrent une meilleure productivité et une polyvalence accrue. Leur transport s’avère facilité, et leur maintenance simplifiée.

Les trois modèles SV15VT, SV17VT et SV19VT de Yanmar se situent sur le segment de marché des machines de 1,5 à 2 t particulièrement important pour la marque. Les responsables du projet ont travaillé en amont avec des utilisateurs sur les marchés du paysage et de la construction afin de répondre à leurs besoins. Ces machines ciblent principalement les marchés de la location, de l’aménagement paysager, des interventions en milieu urbain, des réseaux et de la démolition.

Les trois nouveaux modèles SV15VT, SV17VT et SV19VT de Yanmar se situent sur le segment des machines de 1,5 à 2 t. (©Yanmar CE)

Elles se distinguent par un rayon de giration court à l’avant et à l’arrière, et par leur châssis à voie variable venant renforcer la stabilité. Les trois modèles sont proposés en version cabine ou canopy, avec des bras courts ou longs. Le constructeur, également motoriste, les dote de blocs diesels maison à trois cylindres conformes à la réglementation Stage V. Ils développent respectivement 12,5 kW, 11,5 kW et 13,5 kW.

En matière de confort, la vitre droite de la cabine a ainsi été repensée afin d’offrir une visibilité à 360° sur le chantier. À bord, l’utilisation des commandes aux mains et aux pieds (pédales de translation) facilite la conduite.

 La minipelle SV15VT est facilement transportable sur une remorque de 2,5 t. (©Yanmar CE)

Nouvelle cinématique de flèche
Yanmar a opté pour une nouvelle cinématique de flèche avec un vérin en position supérieure et des flexibles hydrauliques intégrés au corps.

La SV15VT bénéficie d’un système hydraulique à double pompe délivrant un débit de 28 L/min à 205 bar. Les deux autres modèles sont dotées du circuit hydraulique Yanmar ViPPS à quatre pompes augmentant la productivité grâce au fonctionnement simultané d'accessoires, même en déplacement. Le confort est aussi plus important pour l'opérateur (réduction des à-coups). Ce dispositif offre des débits de 53 L/min, respectivement à 210 et 220 bar.

Les minipelles offrent aussi plus de polyvalence avec, en option, un circuit hydraulique auxiliaire et une alimentation pour attache rapide. En version canopy, elles peuvent recevoir, également en option, une vitre de protection en polycarbonate.

 Le modèle SV19VT offre une force d’excavation de 11,4 kN (bras court) atteignant 16,7 kN au godet.  (©Yanmar CE)

Transport et maintenance aisés
Les modèles SV15VT et SV17VT sont transportables sur une remorque de 2,5 t, la minipelle SV19VT nécessite quant à elle une remorque standard de 3,5 t. Des points d’arrimage sont prévus sur le châssis inférieur, quatre autres pouvant être ajoutés en option sur la tourelle.

Concernant la maintenance, les accès aux composants (moteurs, hydraulique, batterie) s’avèrent simplifiés par une large porte arrière et des panneaux latéraux amovibles à ouverture facile, ainsi que par le plancher de la cabine. La SV19VTreçoit de série le système connecté de gestion de parc Yanmar SmartAssist Remote. Celui-ci est disponible en option sur les deux autres engins.

 

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Porte-outils de pente

Une nouvelle version du Grip 4 de Sauerburger

ESSAIS

TONDEUSES A BATTERIE EPISODE 1 : Ego LM2135E-SP, ergonomique et légère

ESSAIS

MATCH TONDEUSES A BATTERIE : NOS PROTOCOLES D'ESSAI

GRAND ANGLE

Orec Rabbit RM 60 W : coupe étroite ou large

ESSAIS

Tondeuses à batterie : LE MATCH

Vu sur Forexpo
Utilitaire électrique

ARI Motors 901 : polyvalence et performance

Epareuses