Maîtrise d’œuvre L’ENSP lance la formation « pépinière des paysagistes »

L'une des allées du célèbre Potager du Roi où se situe l'ENSP de Versailles.
L'une des allées du célèbre Potager du Roi où se situe l'ENSP de Versailles. (©Matériel et Paysage)

L’École nationale supérieure du paysage (ENSP) Versailles Marseille ouvre à la rentrée de septembre la formation continue « pépinières des paysagistes ». Destiné aux jeunes diplômés, ce programme propose également une mise à niveau ou un perfectionnement dans le domaine de la maîtrise d’œuvre. La pépinière est soutenue par la SNCF et la FFP.

«Jeune pousse », « pépinière », autant de termes dans le vent qui, parfois, sont employés à tort et à travers. Ces derniers ne sont pas détournés avec l’École nationale supérieure de paysage Versailles Marseille qui, depuis 1976(1), forme des paysagistes concepteurs avec des promotions de 130 diplômés par an.

Mais pourquoi lancer un nouveau programme de formation  intitulé « pépinière des paysagistes » ? Peut-être parce que, à un moment de la vie d’un étudiant, il est nécessaire d’avoir un coup de pouce pour se lancer dans la grande arène du marché du travail, notamment pour celles et ceux qui envisagent de s’établir à leur compte ou de prendre de nouvelles responsabilités. Le programme est étudié pour les professionnels souhaitant développer des compétences particulières en maîtrise d’œuvre de paysage.

Logo de l'école nationale supérieure du paysage (ENSP) de Versailles Marseille.

Un premier module à la rentrée 2021

Le programme « pépinière des paysagistes » s’insère dans les actions de formation continue « paysage » de l’école. Le premier module, intitulé « démarrer son activité », débute en octobre prochain, et les inscriptions sont à effectuer avant le 15 septembre (les renseignements liés aux inscriptions sont disponibles ici). Ce module comprend sept blocs : créer son agence, maîtriser les phases de la maîtrise d’œuvre, sols fertiles et DCE, eaux pluviales grises et DCE, végétal et DCE, matériaux et DCE, initiation au LIM (Landscape Information Modeling) et 3D en paysage.

Le programme est ouvert aux professionnels diplômés ou certifiés d’une école de paysage française, aux diplômés ou certifiés d’une école reconnue par l’IFLA (Fédération internationale des architectes paysagistes), ainsi qu’aux salariés paysagistes et autres professionnels travaillant au sein d’une agence dirigée par au moins un paysagiste concepteur associé. Les cours seront assurés par des formateurs paysagistes concepteurs expérimentés qui transmettront leurs savoirs aux plus jeunes de cette nouvelle pépinière.

Le programme « pépinière des paysagistes » est placé sous la responsabilité de Béatrice Julien-Labruyère et d’Étienne Bertrand (ici en photo), enseignants à l’École nationale supérieure de paysage.(©Matériel et Paysage)


Réagir à cet article

Sur le même sujet

Distribution
Matériels de TP compacts

Yanmar CE lance sa nouvelle génération de minipelles

Nomination

Frédéric Bigot, directeur national des ventes Husqvarna Professional

Autoportées
Création paysagère
Magazine

A lire dans Matériel et Paysage

Sur le web
Stihl Timbersports