AutoportéesLa débrousailleuse Canycom monte en gamme chez Saelen

La débrousailleuse Canycom monte en gamme chez Saelen
(©Matériel et Paysage)

La marque japonaise Canycom dont les débroussailleuses autoportées sont distribuées depuis plusieurs années en France par la société Saelen, propose son modèle haut-de-gamme CMX 2406 qui apporte un regain d’ergonomie et de sécurité.

La société Saelen qui importe depuis plusieurs années les débroussailleuses autoportées du fabricant japonais Canycom, nous a présenté son récent modèle haut-de-gamme CMX 2406 lors du tour de France « Guillebert-Saelen 2021 » organisé en juin dans plusieurs régions, un événement de démonstration et de présentation de nouveautés dédiés aux revendeurs et utilisateurs professionnels.

Comptant parmi les six modèles de la gamme des débroussailleuses Canycom, cette machine d’une largeur de coupe de presque 1 mètre, destinée à travailler dans des pentes et des zones difficiles d'accès, se distingue par sa sécurité renforcée. Elle dispose tout d’abord d’un arceau certifié ROPS et pliable, d'une ceinture de sécurité mais également d’un système sonore d’avertissement de pente. Une première alerte retentit sur une pente à 15°, un deuxième, de cadence sonore plus rapide, se déclenche à 23° et, enfin, le moteur s’arrête automatiquement lorsqu'une inclinaison extrême de 60° est atteinte.

La débroussailleuse Canycom CMX 2406 se dote d'un réglage électronique de la hauteur du plateau de coupe. (© Canycom).

Précisons que cette machine dotée d’une transmission à quatre roues motrices est prévue pour travailler habituellement sur des pentes allant jusqu'à 25° en passage frontal ou 30° en fauchage latéral. Son moteur, un bloc essence Honda GX690 de 24 ch et d’une cylindrée de 688 cm3, est ici placé de façon à mieux positionner le centre de gravité de la débroussailleuse.

Un jeu complet de feux à LED (phares ronds et barre verticale) est présent à l’avant. Le pare-chocs avant accompagné d’une barre métallique élevée permet quant à lui de pousser les herbes hautes et denses. Ce modèle est par ailleurs conçu à 100 % en métal et la robustesse du châssis est renforcée de 30 %.

Le deuxième grand plus de l’autoportée CMX 2406 est son plateau de coupe dont la hauteur est réglable électroniquement au tableau de bord, en lieu et place du traditionnel levier des autres modèles. La hauteur de tonte peut de cette façon être ajustée jusqu’à 170 mm avec une fonction de mémorisation du niveau de coupe. Cette débroussailleuse à éjection mulching peut avancer jusqu’à 14 km/h et permet un rendement moyen de tonte de 6780 m²/h.

Notons encore quelques améliorations ergonomiques sur le poste de conduite avec, par exemple, un repose-pied plus large. Le tarif de ce modèle se situe aux environs des 14 500 euros HT.

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Autoportées

Une zéro-turn ultra compacte chez Walker