IMI JARDINOrec : la marque passe au Vert

Orec : la marque passe au Vert
(©Imi Jardin)

Le constructeur japonais Orec a changé son logo et les couleurs de ses machines. Du rouge, il passe au vert.

L'entreprise Imi Jardin, créée par Charles Arama en 1973 et dirigée depuis deux ans par Michaël Julliand, est en développement. Elle distribue en France la marque Orec depuis le début des années 80.
Les machines Orec, jusqu'à présent de couleur rouge pour les ventes à l'international, passent au vert, couleur proposée sur le marché intérieur japonais. Il s'agit d'une suite logique. L'entreprise, qui appartient à la famille Imamura et dont le siège social est situé à Fukuoka (Japon), à la pointe nord de l'île de Kyushu, a changé son logo il y a désormais cinq ans. Celui-ci arbore la couleur verte en lien avec les machines d'entretien des paysages que le constructeur propose. La marque est notamment reconnue en France pour ses débroussailleuses autoportées Rabbit et ses modèles à conducteur marchant des séries SH (lames), ainsi que pour ses broyeurs à fléaux HRC. La gamme comprend en outre des motofraises, des transporteurs à chenilles et des tondeuses professionnelles GRH, de 53 cm de coupe, à carter en fonte d'aluminium et transmission par cardan (modèles à boîte de vitesses hydrostatique ou mécanique). Le passage de l'ensemble des produits à la couleur verte, à la fois sur le marché intérieur et à l'international, répond à une logique d'optimisation de la production et de l'approvisionnement des différents marchés, mais aussi à la volonté du constructeur d'être en phase avec les bonnes pratiques environnementales (voir notre article paru dans Moteurs & Réseaux no 81 daté avril 2021).

Réagir à cet article