Yanigav : transmission à Aurélien AllaryYanigav change d'actionnaire

L'enfonce-pieu à percussion sur chargeur frontal vient d'être lancé dans le programme de Yanigav.
L'enfonce-pieu à percussion sur chargeur frontal vient d'être lancé dans le programme de Yanigav. (©Matériel Agricole Florentin Portail)

Yanigav vient d'être cédé à Aurélien Allary fondateur et dirigeant de Mécallary, un sous-traitant du constructeur.

Au cours des années 1970, Pierre Vaginay, dont le nom a donné l’anagramme « Yanigav », mettait au point un enfonce-pieu pendulaire. Contrairement aux modèles alors présents sur le marché, la masse destinée à frapper les piquets ne décrivait pas un arc de cercle mais glissait le long d’une poutre verticale. Cette caractéristique garantissait une plus grande facilité d’emploi et plus de sécurité pour l’opérateur au sol. Cet enfonce-pieu a fait la renommée de la marque Yanigav en France et même au-delà des frontières. En parallèle, le catalogue s’est enrichi avec l’introduction d’affûte-piquets, de fendeuses, de scies, de fagoteuses ou encore de tarières et de rogneuses de souche.
Depuis la disparition de Pierre Vaginay, Philippe Artaud, directeur commercial, seconde Françoise Vaginay, gérante de la société. « L’entreprise profite d’une très bonne image. Souvent, les clients demandent une “Yanigav” en parlant d’un enfonce-pieu », souligne Philippe Artaud. Les dirigeants cherchaient un repreneur, quelqu'un du cru afin de pérenniser l'entreprise.

Transmission logique au patron de Mécallary

Parmi les fournisseurs sous-traitants de Yanigav, l’entreprise Mécallary, située à Roanne (Loire), à une vingtaine de kilomètres, fabrique des éléments usinés tels que les cloches à fond plat servant à frapper la tête des piquets sans les briser. Aurélien Allary est à la tête de cette PME de 20 personnes spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques, la maintenance industrielle et la chaudronnerie. Il vient de se porter acquéreur de Yanigav. « Nous en discutions depuis environ un an, indique-t-il. Yanigav profite d’une très bonne réputation dans son domaine d’activité. Mécallary, de son côté, possède les ressources nécessaires à une plus grande industrialisation des produits. Dès janvier,  un bureau d’études commun aux deux entreprises a été mis en place afin d’accélérer le développement de nouveaux produits. Ce rachat sera bénéfique pour les deux entités. » Parallèlement à ce changement d’actionnariat, Romain Dumont a rejoint l'entreprise en septembre 2020 comme directeur commercial. Ce Nivernais a intégré l’équipe en septembre 2020. Il était jusque-là chargé de commercialiser du matériel neuf et d’occasion au sein de la concession Viard, représentant la marque Case IH. « Je travaillais déjà avec Yanigav. J’ai toujours apprécié la réactivité de ce constructeur, confie-t-il. Je pouvais venir avec un client pour faire une démonstration avant de conclure une vente. C’est donc assez naturellement que j’ai intégré l’entreprise. »
Afin de faciliter la transmission de l’entreprise, Françoise Vaginay, jusqu’alors gérante, va rester pendant 20 mois aux côtés d’Aurélien Allary. Elle s’occupe principalement du SAV, mais sa présence permettra une transmission dans la douceur.
Un article complet sur cette reprise a été publié dans Moteurs & Réseaux No 80 daté mars 2021 et chez notre confrère Matériel Agricole.

De gauche à droite : Romain Dumont, directeur commercial, Aurélien Allary, nouvel actionnaire, Françoise Vaginay, ancienne gérante, Philippe Artaud, ancien directeur commercial. (© FP- Matériel Agricole)

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tondeuses
Energies électriques
Autoportées braquage zéro

Stanley Black & Decker : offre d'achat sur Excel Industries

Robotique

Segway lance ses robots de tonte Navimow

Une vie à 200 %

Bernard Rocha : le chef laisse sa place

Nouvelle-Aquitaine

Destrian entre dans le groupe Agri-Avenir

Logiciels d'entreprises

Irium Software et Vega Systems fusionnent

Distribution