Matériels de TP compactsLa minipelle au GPL de Kubota bientôt lancée sur le marché

La minipelle au GPL de Kubota bientôt lancée sur le marché
(©Kubota)

Présentée depuis deux ans sous forme de prototype, la première minipelle du marché fonctionnant au gaz de pétrole liquéfié (GPL), développée par Kubota, sera commercialisée en septembre 2021.

Dénommé « KX019-4 LPG », ce modèle d’un poids opérationnel de 1,8 t se dote d’un moteur Kubota à allumage commandé d’une puissance de 21,5 ch (15,8 kW). La machine s’équipe d’une tourelle conventionnelle, d’un canopy de protection, de chenilles en caoutchouc et d’un châssis à voie variable. Mais son originalité tient véritablement à son mode d'énergie inédit...

Avantages et coûts contenus


Cette minipelle au GPL est en premier lieu moins polluante qu’un modèle utilisant du carburant, avec de faibles émissions de gaz et de particules (oxyde d’azote, hydrocarbures…). La bouteille de GPL, logée dans un capot à l’arrière de la machine, s’avère bien protégée. Une réserve de 0,5 L de gaz prend place juste à côté de la bonbonne, permettant, lorsque celle-ci est vide (un voyant s’allume sur le tableau de bord), de bénéficier d’une alimentation d’appoint avant de la remplacer. Le tarif de cette machine n’est pas encore finalisé, mais il représentera, selon Kubota, un budget plus abordable que celui requis à l'heure actuelle par d'autres types d'énergies.  

La bouteille de GPL, montée à l’horizontale sur un portique basculant doté d’un vérin d’assistance, se remplace aisément. (©Kubota)

Le coût d’utilisation quotidien s’avère équivalent à celui d’une machine diesel, en estimant le budget que peut représenter l’achat de bouteilles de gaz dites de “carburation” (13 kg) à l’année en passant par un contrat avec un fournisseur. Le poste entretien est lui aussi fortement réduit du fait de l’absence de circuit d’alimentation en essence, de filtres, etc.

Testée et approuvée


En 2020, huit machines ont été mises à l’essai durant un mois en France (une vingtaine à l’échelle de l’Europe) auprès de différentes sociétés, dont l’entreprise d’espaces verts Chazal, installée près de Lyon. « Les utilisateurs ont estimé que les performances sont identiques à celles d’une machine à moteur diesel, avec les mêmes sensations de conduite. La minipelle reste en effet puissante et souple, avec un bon couple moteur et une force d’arrachement correcte », rapporte Bernard Dewaele, directeur produit et marketing de la division TP de Kubota.

La minipelle KX019-4 LPG de Kubota fonctionnant au GPL a été testée avec succès par différentes entreprises durant un mois en France. (©Kubota) 

L’autonomie a été mesurée entre six et sept heures avec une seule bouteille conventionnelle de GPL, suffisant donc pour une journée classique de travail. Enfin, « la minipelle voit son bruit réduit de 3 dB(A), en comparaison d’une machine conventionnelle équivalente. Elle présente en plus une sonorité plus “plaisante” à l’oreille, nous ont rapporté les opérateurs ayant testé la machine », indique Bernard Dewaele.

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Matériels de TP compacts
Moteurs Stage V

Les nouveaux tracteurs Kubota L1 et L2 sont lancés