RestructurationMTD se réorganise en Europe

MTD se recentre sur les produits à plus forte valeur ajoutée, les tondeuses à braquage zéro, les tracteurs de pelouse, les robots de tonte.
MTD se recentre sur les produits à plus forte valeur ajoutée, les tondeuses à braquage zéro, les tracteurs de pelouse, les robots de tonte. (©MTD-Cub Cadet)

Le groupe américain MTD se dote d'une nouvelle organisation européenne. Il ferme ses sites de production sur le vieux continent et se mobilise sur les produits à plus forte valeur ajoutée.

Le groupe MTD, un des puissants constructeurs américains, annonce une réorganisation qui touche l'Europe, ses sites allemands, son usine hongroise et ses filiales. La décision est prise de recentrer la production aux États-Unis, l'usine chinoise est aussi fermée. Cette restructuration, annoncée fin 2019, est entrée dans sa phase finale. En Hongrie, à Nemesvámos, la fermeture de l'usine entraîne le licenciement de 465 salariés.

MTD va livrer le marché européen depuis ses usines américaines notamment le site de Willard dans l'Ohio. (Crédit : MTD)

La production y sera arrêtée le 7 août. MTD conserve cependant 55 personnes dans ce pays, lesquelles seront affectées au nouveau site administratif, financier et logistique de Veszprém. Au sein de ce nouveau centre hongrois, des salariés seront spécifiquement détachés pour suivre le marché français. Toute la logistique est repensée en Europe avec des approvisionnements qui viendront des usines américaine, principalement du site de Willard dans l'Ohio.
En France, 16 personnes sont sur le départ. Mais quatre postes sont créés, dont ceux de deux technico-commerciaux dédiés au marché des robots de tonte pour appuyer le réseau Cub Cadet et d'un responsable SAV régional (France et Wallonie).

MTD se concentre sur les produits où il apporte une forte valeur ajoutée dont les tracteurs de pelouse, les riders, les robots de tonte et, prochainement, sur les outils à batterie avec une offre spécifique pour la marque Cub Cadet. (Crédit : MTD)

Le constructeur continue de miser fortement sur les tracteurs de pelouse, les riders et les autoportées professionnelles, notamment celles à braquage zéro qui sortent à des centaines de milliers d'exemplaires de ses lignes de production aux Etats-Unis. Son objectif consiste aussi à développer ses parts de marché dans les robots de tonte avec la marque Cub Cadet chez les revendeurs spécialisés et avec Robomow dans la grande distribution. Une nouvelle plateforme de robots sera présentée sur le prochain Salonvert en septembre. La production des robots dans l'usine israélienne n'est pas touchée par la restructuration.
Les nouvelles technologies des batteries sont également étudiées avec l'objectif de lancer une gamme spécifique pour Cub Cadet en sélectionnant et développant des produits grâce au savoir faire du groupe Stanley Black & Decker SWK qui détient 20 % de MTD depuis 2019.

Philippe Juban, directeur général de MTD France.

« Parmi les leaders du marché de l'autoportée, nous sommes un des rares à avoir réalisé des investissements significatifs sur les dernières saisons, à l'image des tracteurs de jardin XT et des miniriders, dont le LR2 ES76 à batterie lithium-ion. Certains de ces lancements figurent parmi les plus gros succès de l'histoire du groupe. C'est le cas de la Cub Cadet XZ5, dont la demande, y compris en France et en Europe, a largement dépassé les objectifs. Cette gamme figure dans le hit-parade de la marque aux États-Unis. Notre volonté est d'être reconnu sur le marché professionnel avec des produits à forte valeur ajoutée. Nous arrivons maintenant avec des machines homologuées pour circuler sur la voie publique (gamme Pro Z), ce qui va nous ouvrir le marché des collectivités », annonce Philippe Juban, le directeur général de MTD France, en donnant rendez-vous aux revendeurs français en septembre sur Salonvert pour découvrir la nouvelle organisation et les lancements de produits.

Un article complet sur la réorganisation du groupe a été publié dans Moteurs & Réseaux 75 daté juin-juillet 2020.

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Emissions

Les tracteurs John Deere passent en Stage V

Consommation

Espace Emeraude propose l'investissement durable

Etats-Unis
VIDEO

Matériel & Paysage 2019 2020

Concours

Victoires du Paysage 2020 : 67 finalistes dans la course

COVID-19

Le Salon du Végétal se tiendra en février 2021

Hauts-de-France

Advitam développe la motoculture avec MAPP

Allemagne

Le salon Spoga-Gafa 2020 est annulé

Allemagne

John Deere revend Sabo à Mutares