Olympiades des MétiersL'équipe de France reçue à l'Élysée

En recevant à l'Élysée les 45 jeunes composant l'équipe de France des Métiers, le Président de la République a annoncé la candidature de la France pour organiser la compétition en 2019.

L'équipe de France des Métiers vient de rentrer de la WorldSkills Competition organisée du 2 au 7 juillet à Leipzig en Allemagne. Quarante-cinq jeunes composaient la délégation nationale qui s'est affrontée aux compétiteurs des 53 pays participants. 1000 jeunes de moins de 23 ans se sont employés à donneur le meilleur d'eux mêmes durant quatre jours. La France, qui concourait dans 40 métiers, a remporté deux médailles d’or, cinq médailles d’argent, une médaille de bronze et seize médaillons d’excellence.
Dans la catégorie jardiniers-paysagistes, le binôme Nicolas Duchêne et Florian Brinon s'est classé 8e sur les seize pays représentés dans la discipline. Sur le podium, la Suisse est médaille d'or, l'Allemagne a conquis l'argent et l'Autriche le bronze. Les Français, avec 497 points, sont arrivés juste derrère les Australiens et devancent d'une courte tête les équipes chinoises et japonaises, pays pourtant reconnus pour leur savoir-faire dans l'art du jardin. Ce classement au milieu du peloton n'est pas une défaite. Il s'agit, rappelons-le, de valoriser des savoirs-faire, des métiers, auprès des jeunes mais aussi, plus largement, auprès d'une société entière qui, au fil du temps a oublié la noblesse des métiers dits "manuels" alors que des emplois sont proposés dans de nombreuses filières et ne sont pas pourvus.
La compétition 2013 aura au moins le mérite d'avoir touché le pouvoir politique et le plus haut niveau de l'
État puisque, lors de la cérémonie de réception à l’Élysée, le Président François Hollande a reconnu que le pays avait besoin des jeunes : "Il y a trop de métiers encore où, malgré le niveau du chômage, nous ne trouvons pas les jeunes pour pouvoir les occuper". Le Président de la République a également annoncé la candidature de la France pour l’organisation de la WorldSkills Competition en 2019 à Paris.
François Hollande a terminé son discours en annonçant son souhait de donner plus de place à la professionnalisation et à l’apprentissage, ainsi que sa volonté de voir augmenter le nombre d’élèves qui suivent ces formations à débouchés.

 

Réagir à cet article

Newsletter

Restez informés en vous inscrivant à notre newsletter

Sur le même sujet

Fongicides/Biocontrôle

Bayer Environmental Science devrait devenir « Envu »

Jardins, Jardin

Un projet de classe verte pour une école fertile

Jardins, Jardin

Bouygues Immobilier : la biodiversité entre dans les logements

Tous les articles