DisparitionMichel Corajoud quitte le paysage

Le décès de Michel Corajoud, 77 ans, survenu mercredi 29 octobre, va laisser de nombreux orphelins...

Les réactions de tristesse sont nombreuses dans les villes où le célèbre paysagiste, Michel Corajoud, visionnaire du paysage moderne, est intervenu. Elancourt, Grenoble, Bordeaux, Paris, Lyon, Orléans lui doivent beaucoup mais aussi de nombreux autres sites comme, le Parc du Sausset en Seine-Saint-Denis, le Parc Couriot pour le musée de la mine à Saint-Etienne, le paysage du couvent des Clarisses à Ronchamp, à l’arrière de la chapelle de Le Corbusier où il est intervenu avec Renzo Piano. Chevalier de l’Ordre national du mérite, Grand Prix du paysage en 1992 et Grand prix national d’urbanisme en 2003 pour l’aménagement des quais de la Garonne à Bordeaux, il a été aussi le premier lauréat du prix international André Le Nôtre. Il manquera aussi aux nombreux élèves de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, établissement qu’il avait contribué à fonder et où il s’est investi pendant de nombreuses années.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Distribution
Matériels de TP compacts

Yanmar CE lance sa nouvelle génération de minipelles

Maîtrise d’œuvre
Nomination

Frédéric Bigot, directeur national des ventes Husqvarna Professional

Autoportées
Création paysagère
Magazine

A lire dans Matériel et Paysage

Sur le web