Engins de débroussaillage Energreen se développe sur le marché français

Energreen se développe sur le marché français

Le constructeur italien Energreen qui a mis en place sa filiale Energreen France il y a 2 ans, continue sa progression sur le marché hexagonal.

Energreen France, structure mise en place voici deux ans par le constructeur italien de porteurs de débroussaillage et de machines radiocommandées, se porte bien, selon son directeur commercial, Bruno Grienti. L'entreprise travaille avec des distributeurs régionaux et en direct sur certains secteurs. En 2015, elle a commercialisé 50 machines radiocommandées sur le marché et réalisé un chiffre d'affaires de 2 M€. L'an passé, ce chiffre a atteint 5 M€ avec 45 unités de porte-outils radiocommandés et 16 automoteurs hydrostatiques. energreen-forexpoLes clients utilisateurs sont principalement des entrepreneurs spécialisés dans l'entretien des territoires, des entreprises du paysage, des conseils départementaux et des communautés de communes. Dans la gamme des automoteurs ILF, le plus vendu est le modèle S1500, proposé en différentes versions. Cet engin, motorisé par un quatre-cylindres Deutz développant 155 ch, travaille sur de longues portées allant de 8 à 12 m. Sur le segment des machines radiocommandées à chenilles Robo, le modèle le plus demandé en France est le Robo Green à transmission hydrostatique animé par un trois-cylindres diesel Yanmar d'une puissance de 40 ch.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Entretien des berges et accotements

Energreen : la force des automoteurs