NorematLa Dextra est conçue pour travailler 300 à 500 h/an

La nouvelle débroussailleuse Dextra, présentée en version prototype au Sima, devrait être produite en pré-série au printemps et commercialisée à l'automne 2011.

La nouvelle débroussailleuse Dextra, qui s'attèle aux 3 points de tracteurs de plus de 80 ch, convient aux besoins des Cuma, mairies, communautés de communes ou des entreprises qui utilisent leurs machines entre 300 et 500 heures par an.
Elle sera déclinée en trois versions : bras avancé télescopique Visiobra de 5,40 mètres de portée, bras avancé simple de 4,90 m et 5,40 m de portée. La machine à flèche courbe permet le travail au-delà des glissières de sécurité ou des clôtures.
Noremat l’équipe de plusieurs éléments proposés sur les machines Optima et Magistra. Un amortisseur de recul intégré au pivot absorbe les efforts de la structure lors des chocs. Un effacement à double pression permet de gérer deux pressions d’avancement dans le vérin d’orientation de la machine quelle que soit l’extension du bras. Un amortisseur de troisième point réduit les chocs et limitant la remontée des vibrations jusqu’au tracteur lors des transferts inter-chantiers.
 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Allemagne-Rhénanie Palatinat

Stihl : 18 M€ pour la logistique de son usine de moulage de magnésium

Batteries 18 volts

Bosch et Gardena lancent Power for All

Emissions

Les tracteurs John Deere passent en Stage V

Consommation

Espace Emeraude propose l'investissement durable

Etats-Unis
VIDEO

Matériel & Paysage 2019 2020

Concours

Victoires du Paysage 2020 : 67 finalistes dans la course

COVID-19

Le Salon du Végétal se tiendra en février 2021

Restructuration

MTD se réorganise en Europe