UnepUne convention contre le travail illégal en Corse

Une convention contre le travail illégal en Corse

La convention régionale de lutte contre le travail illégal dans le secteur du paysage en Corse a été élaborée en juillet 2017 à Ajaccio entre la DIRECCTE (*), l'Unep en Méditerranée et la caisse de MSA de Corse.

L'Union nationale des entreprises du paysage (Unep) se mobilise contre le travail illégal non seulement au niveau national, au travers d'une convention cadre du secteur agricole signée le 24 février 2014 associant le ministère du Travail, la Mutualité Sociale Agricole (MSA) et les partenaires sociaux, mais aussi au niveau régional avec les Direccte* et les caisses régionales de la MSA.
En ce début d'année 2017, l'Unep a lancé l'opération nationale « Ne laissez pas les mauvaises pratiques envahir votre jardin » , avec le soutien de la MSA, du ministère chargé de l'Agriculture et le ministère du Travail.
C'est ainsi que la convention régionale de lutte contre le travail illégal en Corse a été élaborée entre ces différents acteurs. Elle a pour but de lutter contre toutes les formes que peut prendre ce fléau en agissant à la fois par l'information et le contrôle. Pour cela, la convention signée développe des actions dans le but d'informer sur leurs responsabilités les employeurs, les salariés, les apprentis et stagiaires, mais aussi les clients, qu'ils soient des particuliers, des entreprises ou des collectivités publiques. Il est également nécessaire de protéger les salariés victimes du travail dissimulé et des pratiques de fausse sous-traitance. En région Corse, selon les chiffres de l'Unep, le secteur des espaces verts regroupe environ 280 entreprises et 600 actifs. Il dégage un chiffre d'affaires annuel de 35 M€. Ce secteur a de plus la particularité de proposer des emplois stables, avec 83 % de CDI et 89 % de temps pleins. Cependant, le travail illégal perturbe gravement l'activité et met en danger les équilibres économiques et sociaux du secteur, dominé par de très petites entreprises implantées en zones urbaines et rurales. Ce travail illégal nuit également à l'image des entreprises auprès du public.  Nicolas Monceau  *Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Formation