Jardins 2.0Gaarden Control : un outil de diagnostic connecté pour les plantes

Gaarden Control : un outil de diagnostic connecté pour les plantes

La jeune start-up Gaarden s'unit avec Estimote, une société américaine spécialisée dans la fourniture de capteurs, pour créer l'application Gaarden Control.

La jeune start-up créée en 2015, ambitionne à travers le développement de son réseau de jardiniers paysagistes, de devenir une référence nationale dans l'entretien et l'aménagement des jardins et des espaces verts, auprès des particuliers comme des entreprises. Gaarden vise à regrouper 200 professionnels sous sa bannière dans les trois prochaines années, en couvrant à court terme les plus grandes villes françaises. Pour accompagner son développement, la start-up compte s'appuyer sur des outils innovants et performants, comme l'application Gaarden Control, un dispositif numérique qui évalue et analyse les besoins des plantes d'extérieur via une plateforme de mesure et une application spécifique.
L'application Gaarden Control est ses boitiers de contrôle. L'offre sera soumise sous forme d'un abonnement.

Cet outil de contrôle est doté de capteurs disposés au niveau des  plantes, qui mesurent l'hygrométrie et le pH du sol, la luminosité à laquelle les végétaux sont exposés et la température ambiante. Le système Gaarden Control profite d'une large base de données permettant d'évaluer les besoins d'un grand nombre de plantes différentes.

gaarden_deuxieme_photo_(300x225)Les données des capteur sont ainsi transmises au propriétaire du jardin via son Smartphone, sa tablette ou son ordinateur, qui dispose d'un diagnostic complet et d'une liste de conseils sur les besoins de ses plantes. L'analyse effectuée par Gaarden Control peut également générer une alerte d'intervention. Dans ce cas, l'internaute se verra soumettre une notification lui proposant l'intervention d'un jardinier qualifié Gaarden, l'application disposant d'un système de réservation. Gaarden Control est toujours en cours de test auprès d'utilisateurs afin de finaliser la version « commercialisable » du dispositif, sous forme d'un abonnement.

Nicolas Monceau

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Engins de TP
Connaissances végétales
Manutention

Bupo : un bennage 100 % électrique

Nomination
Pièces détachées

La société Rhonadis déménage pour s’agrandir

Gestion des espaces verts
Produits à batterie

Kress dévoile ses gammes

Location
e-commerce