ForêtAvec ses chaînes X-Cut, Husqvarna veut se tailler des parts de marché

Avec ses chaînes X-Cut, Husqvarna veut se tailler des parts de marché

Husqvarna vient de présenter en Suède le premier modèle de ses chaînes X-Cut qui sort de sa nouvelle usine.

Les tronçonneuses Husqvarna auront bientôt leurs chaînes made in Huskvarna, fabriquées en Suède dans le fief du groupe. Une usine a pris place dans un ancien bâtiment servant d'entrepôt logistique. Elle est située à quelques mètres du lieu de production suédois des tronçonneuses et moteurs et du centre de recherche et développement. C'est cette proximité qui a incité le groupe à développer ce projet Edge en Suède, projet qu'il considère comme essentiel dans son plan stratégique à moyen terme.
Les journalistes de la presse internationale ont pu tester la nouvelle chaîne sur des machines pro et amateur.
L'usine Edge abrite aujourd'hui des robots et machines spécialisées conçues pour la fabrication de la première chaîne Husqvarna X-Cut qui sera lancée dès ce mois-ci dans les pays scandinaves, au Royaume-Uni, en Lituanie, Estonie, Lettonie, Afrique du Sud. L'an prochain ce sera le tour du reste de l'Europe avec les gros marchés que sont la France et de l'Allemagne puis le reste à l'international. Le premier modèle de ce qui est appelé à être une gamme est baptisé X-Cut SP 33G. Il s'agit d'une chaîne de type semi-chisel* à pas de .325'' et épaisseur des maillons de 1,3 mm (jauge 0.050'') qui se situe sur le segment du modèle H30 commercialisé jusqu'à présent par le constructeur. L'X-Cut est étudiée pour le travail avec des machines amateur de la série 400, la semi-pro 543 et le modèle pro 550 XP (des cylindrées de 38 à 60 cm3) sur des bois légers et de petits et moyens diamètres qui correspondent aux caractéristiques du marché pro dans les pays scandinaves. Ce projet de produire ses propres chaînes, Husqvarna l'avait annoncé en début 2013 en précisant qu'il allait nécessiter un investissement d'environ 100 millions d'euros. Il a nécessité tout de même une année de plus que le calendrier prévisionnel initial. Le lancement est aujourd'hui effectif avec une usine qui commence à débiter des longueurs et qui emploie déjà 100 personnes.
Pavel Hajman, président de la division Husqvarna.
L'X-Cut est lancée dans un premier temps dans les pays scandinaves, baltes et au Royaume-Uni.
« Ce marché où nous n'étions pas présents jusqu'à ce jour est stratégique pour nous et nous comptons y obtenir la place qui est la nôtre dans le domaine des produits finis à la fois en première monte sur nos machines et sur le marché du remplacement », a souligné le président de la division Husqvarna Pavel Hajman. C'est effectivement un important challenge pour le constructeur qui se servait jusqu'à présent chez Blount (Oregon) et qui rejoint ainsi Stihl, jusqu'alors le seul constructeur de machines à produire ses propres outils de coupe. Nous décrirons en détail dans nos prochaines éditions de Moteurs & Réseaux et Matériel & Paysage les répercutions probables de cette petite révolution chez Husqvarna et sur le marché. La marque, dont l'histoire de la tronçonneuse a débuté en 1959, n'en est qu'à ses débuts dans le domaine des outils de coupe avec son X-Cut. *maillons de sécurité à tranchants semi-carrés. L'X-Cut SP33G est disponible en plusieurs longueurs pour des guides de 13, 15 et 16''. Son prix à l'unité pour les 13'' devrait se situer autour de 25 euros et de 27 € pour les 15''.  

Réagir à cet article