DésherbageLe programme Compamed ZNA livre ses résultats

Très attendus, les résultats de l'étude Compamed ZNA pilotée par Plante & Cité, fruit de 4 années de travail, sont disponibles sur un site internet dédié. Ils s'accompagnent d'un outil d'évaluation des pratiques de désherbage, accessible à tous.

La COMPAraison des MEthodes curatives de Désherbage en Zones Non Agricoles, ou Compamed ZNA en abrégé, est une grande étude qui a été lancée par Plante & Cité il y a 4 ans. Ses résultats, très attendus, portent sur l'efficacité, les impacts environnementaux, ainsi que les caractéristiques techniques et économiques des différentes méthodes de désherbage qu'elles soient chimiques, thermiques (flamme, infrarouge, eau chaude et vapeur, mousse) ou mécaniques (brossage, travail du sol, binette…). Ils devraient constituer un précieux outil d'aide à la décision pour les gestionnaires des espaces verts, des réseaux routiers et autres sites non agricoles.

Une première partie du programme a consisté à dresser un panorama des pratiques du désherbage réalisées sur le terrain, et à étudier les coûts qui leurs sont liées pour le cas des régies territoriales. Cela, grâce à plusieurs enquêtes réalisées entre 2010 et 2013, auprès de plusieurs centaines de communes.


Le programme a également passé à la loupe les différentes méthodes de désherbage existantes selon trois protocoles expérimentaux :
- Efficacité des techniques alternatives de désherbage
- Evaluation du nombre d’interventions nécessaires pour un seuil de gestion contraignant ou moins contraignant sur un support perméable et imperméable

- Efficacité des méthodes alternatives thermiques sur la flore spontanée selon les espèces et leurs stades phénologiques
L’évaluation des méthodes de désherbage du point de vue environnemental s’est par ailleurs appuyée sur une Analyse du Cycle de Vie (ACV), basée sur 11 indicateurs pour une année d’entretien d’un type de surface donnée.

Ces travaux ont permis d’établir un outil de modélisation interactif disponible à tout à chacun sur Internet, qui permet aux gestionnaires d’évaluer les impacts environnementaux potentiels de leurs pratiques, et d’en estimer les coûts de mise en œuvre. L’utilisateur peut ainsi établir des scénarios réels ou prospectifs afin d’affiner sa prise de décision.
Coordonnée par Plante & Cité, l’étude a été réalisée avec le CETEV, EVEA et la Fredon Ile-de-France. Un comité de pilotage technique a rassemblé les financeurs publics et privés, ainsi que les acteurs professionnels du secteur : AITF, Hortis, AFPP, Villes de Paris et de Versailles. Enfin, plusieurs financeurs ont participé : Onema, Ademe, Val'Hor, ASFA, UPJ et AAPP.
Le site Internet ouvert à l'occasion de ces résultats met à disposition l’ensemble des fiches, rapports détaillés et synthèses de l’étude. L’adresse : http://www.compamed.fr/

Nous livrerons une synthèse de ces résultats dans notre prochain numéro de Matériel & Paysage (édition du mois d'avril n°101).

Réagir à cet article