OrecL'Araignée, une débroussailleuse à roues pour les pentes

Imi Jardin, qui importe en France les débroussailleuses autoportées Orec Rabbit, les tondeuses et les transporteurs à chenilles de ce constructeur japonais, propose aussi la débroussailleuse à conducteur marchant Orec SP1000, aussi appelée Araignée pour ces capacités à travailler dans les fortes pentes.

La version homologuée en France est équipée d'un moteur 4 temps Mitsubishi OHV de 98 cm3 (au Japon, elle peut encore utiliser un 2 temps), utilisé pour l'entraînement des roues motrices et de l'unité de coupe de 50 cm de largeur de travail à deux lames en croix travaillant dans un carter rectangulaire en acier. Orec, qui est un des rares constructeurs à concevoir ses propres transmissions, a choisi pour cette machine un entraînement des roues mécanique à chaîne et embrayage centrifuge. La transmission finale aux lames s'effectue par courroie. Si l'utilisateur lâche la commande au guidon, la machine et les lames s'arrêtent. Un levier de débrayage situé aussi au guidon permet de pousser la machine lorsque le moteur est arrêté. Le constructeur propose également en option un chariot de transport car la tondeuse est difficilement maniable à cause de ses roues en acier. Elles sont en revanche bien utiles dans les pentes jusqu'à 45° et favorisent la tenue de la machine à l'aide de crampons. L'Orec SP 1000 peut travailler sur deux vitesses d'avancement en marche avant et arrière. En fonction de l'orientation de l'avancement, le sens de rotation des lames s'inverse ce qui permet à l'utilisateur d'affiner son travail de fauchage en réduisant la densité de la végétation. La sécurité est assurée de part et d'autre du carter de coupe par des bavettes de protection. L'autre élément indispensable pour intervenir dans les pentes repose sur l'utilisation d'un guidon orientable à droite comme à gauche de la machine sur huit positions. Ce guidon est également réglable en hauteur sur cinq positions sur 45°. Il permet donc de guider la tondeuse en restant en position surélevée dans la pente et est également extensible sur quatre positions jusqu'à 45 cm. C'est ce système télescopique qui permet de descendre plus bas dans la pente tout en tenant la machine à bout de bras et en la guidant grâce aux différentes possibilités d'action sur le guidon.

Réagir à cet article