TTIRobot à batterie amovible chez Ryobi

Un robot qui évolue tout seul dans un jardin sans qu'il faille poser un fil périmétrique, tout le monde en a rêvé ! Zucchetti s'y est essayé, sans convaincre. Ryobi se lance, avec un système inattendu au jardin puisqu'il reprend la technologie de la Google Car...

Il suffit de poser sur le gazon le robot de tonte « Roboyagi », de Ryobi, d’y insérer la batterie chargée et de lancer l’engin. Son premier travail va être de cartographier le jardin et cinq étapes plus tard, sans aide, le robot est fonctionnel pour se mettre au travail. La batterie n’est pas intégrée, comme sur les autres robots actuellement commercialisés, mais amovible puisque c’est celle qui alimente la gamme d’outils de la marque…
A partir du modèle de base, qui sera commercialisé à un prix public TTC de 1700 €, trois installations sont possibles pour trois surfaces maximales : 1500 m2 avec la batterie 36 V/2 Ah ; 2500 m2 avec le modèle 36 V/4 Ah ; 3000 m2 avec la nouvelle 36 V/5 Ah (plateau de coupe à 3 lames de type cutter à double affûtage). L’idée est d’enlever la batterie pour la stocker à l’abri durant l’hiver. Mais reste le mystère de sa charge pendant la période d’activité : la station est encore en cours de développement. Le jardinier peut suivre son robot sur un écran de smartphone ou de tablette. Il peut même voir ce qu’il fait et qui est dans son jardin grâce à une caméra embarquée !
 

Réagir à cet article