Plante & CitéDes outils pour faire accepter la flore spontanée en ville

Le centre technique Plante & Cité vient de finaliser la boite à outils "Acceptaflore". Elle comprend des documents pour mieux comprendre la perception des habitants et des outils de communication pour permettre aux gestionnaires de mieux communiquer et favoriser l'acceptation de la flore sauvage en ville.

« Les changements de pratiques pour limiter, voire arrêter, l'utilisation des désherbants chimiques ont conduit à la réapparition d’une flore spontanée en ville, au pied des arbres, sur les trottoirs, dans les jardins… Si cette biodiversité ordinaire représente pour certains une expression de la nature en ville, elle est pour d’autres le résultat d’un manque de propreté et d’entretien », annonce Plante & Cité. Voilà un préambule qui résume clairement la problématique de la flore sauvage dans nos communes.
Pour aider les gestionnaires à faire face aux réticences des habitants de leur municipalité et à mieux leur faire accepter la présence de ces plantes, Plante & Cité a lancé en 2010 le programme Acceptaflore, qui arrive aujourd’hui à son terme. Décidée dans le cadre du plan Ecophyto, en partenariat avec différentes collectivités et associations et avec le soutien financier des ministères de l’Agriculture et du Développement durable, cette enquête sociologique menée par une équipe de recherche pluridisciplinaire a permis de faire remonter un grand nombre d’observations afin de mieux comprendrela perception du public de la flore spontanée.
À l’issu de ces travaux, plusieurs documents ont été mis en ligne gratuitement sur les sites www.ecophytozna-pro.fr et www.plante-et-cite.fr :
   - une revue bibliographique sur "Les plantes spontanées en ville"
   - une enquête socio-écologique auprès de 420 personnes pour identifier les facteurs influençant la perception de la végétation spontanée en ville
   - une analyse des communications « pour » et « contre » la flore spontanée, avec notamment un decryptage intéressant des messages véhiculés par les pubs des firmes phytosanitaires.
   - des recommandations pour l’élaboration d’outils de communication efficaces

Ce programme s’est achevé en 2013 par la mise en ligne de "la galerie Acceptaflore" : un inventaire de l’ensemble des messages et initiatives mis en œuvre et portés par les acteurs professionnels du secteur (collectivités territoriales, associations, structures de conseil auprès des gestionnaires…). Cette galerie regroupe plus de 210 documents (affiches, panneaux, plaquettes, vidéos et guides techniques...) illustrant la diversité des démarches et des outils de sensibilisation. Ils sont consultables via la rubrique "Documents" du site EcophytoZNA-Pro, en sélectionnant les thèmes "Campagne d’information" et "Participation citoyenne" dans le moteur de recherche.

Réagir à cet article