Petite fleurs foliesLa petite fleur de Yoplait déploie ses pétales avec Gad Weil

Du 18 au 21 juin, les quais sous la Tour Eiffel sortent du minéral grâce à l'action du saltimbanque de rue Gad Weil. Sculptures à voir et à jouer, milliers de plantes fleuries vont symboliser la nature pour le bonheur des visiteurs. Yoplait « la petite fleur » sponsorise l'évènement pour fêter ses cinquante printemps.

L'artiste Gad Weil, à qui l'on doit la « Grande moisson » en 1990 et « Nature Capitale » en 2010 sur la célèbre avenue des Champs-Elysées, s’exprime cette fois avec son art de rue sur les berges de la Seine. L'installation « Petite Fleur Folies »est un festival de couleurs et de sculptures en métal déployé sous la Tour Eiffel.
L’évènement rassemble des œuvres d’art et de jeu et une scénographie végétale de 500000 fleurs mise en musique par la scénographe Laurence Médioni et le consultant horticole Sylvain Conraud (Invecti). Il faut s’y rendre du 18 juin au 21 juin. Le dernier jour, celui de l’apothéose, sera le dimanche, jour de la Fête de la Musique ! Yoplait « la petite fleur » sponsorise l’installation pour fêter ses 50 ans. Pour trouver le lieu et découvrir les animations, cliquez ici et accédez aux renseignements pratiques. En photo de gauche à droite, lors de la présentation de l'opération à la presse : Alexis Rouque, directeur général d'Haropa Ports de Paris, Gad Weil, Olivier Faujour, président de Yoplait.

Rompre le caractère minéral des ports
Les fleurs sont installées dans leurs bacs à réserve d’eau et les services de la Ville de Paris interviendront pour éviter leur déshydratation. Il s’agit majoritairement de vivaces sélectionnées auprès de producteurs français, elles proviennent principalement de six horticulteurs (voir notre liste).
En parterre, elles modifient le caractère minéral des Ports de Suffren et de la Bourdonnais qui s’étirent sous la Tour Eiffel à droite et à gauche du pont d’Iéna. Les fleurs s’épanouissent aux pieds des œuvres de métal baptisées « Créatiles » et créées par l’imagination de Gad Weil et celles de ses comparses Laurence Médioni et Benoît Afnaïm. Cette création a pu voir le jour grâce aux coups de pouces de Haropa-Ports de Paris, établissement public, de Bateaux Parisiens (une société de Sodexo) et des Vedettes de Paris.
Une idée généreuse et durable
Gad Weil et Yoplait ont souhaité placer cette opération dans une ambiance de développement durable. Dès que Petite Fleur Folies fermera ses portes, les végétaux seront offerts et réutilisés par la Ville de Paris et les communes de l’agglomération Est-Ensemble pour fleurir des espaces et poursuivre leur vie ailleurs. Les huit sculptures Créatiles prendront de leur côté le chemin des villes où la marque Yoplait est implantée avec ses usines (Vienne, Le Mans, Boulogne-Billancourt, Monéteau, Auxerre). Ces sculptures de plus de 4 mètres de hauteur ont été conçues pour être admirées telles des œuvres mais aussi pour animer les rues. Elles sont « vivantes ». Les adultes et enfants peuvent se les approprier :
- La vache Pâquerette est équipée de deux toboggans
- La consœur Marguerite est aussi à elle seule un terrain de jeu
- Le Secret de la terre est un globe dont le mécanisme peut être mis en mouvement
- L’arbre à fruits est un manège
- Les hautes herbes des miroirs suspendus
- L’orgue à eau qui ne produit pas de musique permet aux uns et autres de jouer avec l’eau de le Seine
- L’abeille et l’enfant vont permettre aux équipes de Petite Fleur Folies d’expliquer en jouant la biodiversité
Des végétaux pour valoriser le savoir-faire français des producteurs
Les plantes viennent toutes de France. Pour répondre à la demande de la scénographe-paysagiste Laurence Médioni , Sylvain Conraud (en photo ci-contre) a privilégié dans sa sélection des entreprises spécialisées notamment sur les vivaces. Elles constituent la majeure partie de la palette végétale utilisée avec 14000 plantes. Suivent 6000 graminées, 3500 arbustes et 1000 annuelles pour, au final, représenter un volume de 500000 fleurs. L’objectif était aussi de valoriser la filière de production française. Les producteurs sélectionnés pour Petite Fleur Folies sont :
- Jardins de Taurignan (Pyrénées Ariégeoises)
- Meury Fleurs (Manche)
- Vivaces de l’Odon (Calvados)
- Pépinières de Judicarrré (Finistère)
- Barrault Plantes et Jardins (Anjou)
- Leboeuf Horticulture (Pays-de-la-Loire)

Ci-contre les abeilles sculptures Créatiles butinent les fleurs crées par Gad Weil. Avec un levier, il est possible de piloter l'abeille et sa trompe afin de choisir la fleur à polliniser. La démarche est didactique pour expliquer la biodiversité aux petits et grands enfants qui visiteront la manifestation. Les organisateurs attendent 500000 visiteurs.
 

 

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Matériel compact

Deux Wacker Neuson parées pour les conditions difficiles

Équipements TP

Bobcat aiguise les outils de ses chargeuses

Magasins

EV10 Pro : un bon mix entre agricole et motoculture

Tondeuses

Makita : batteries et carter alu pour la DLM533Z

Vu à Salonvert

Infaco : gros plan sur le pack zéro phyto

Bientôt à Salonvert

AMR présente sa gamme de minipelles multifonctions

Bientôt à Salonvert

Francepower/Tech Line : un nouveau robot pour les grandes surfaces

Lancement

Nouvelle série de tracteurs compacts chez Massey Ferguson

Bientôt à Salonvert

Tracteurs Kubota : un 26 ch en entrée de gamme