CochetLe Gecko, un porte-outils automoteur inédit

Difficile de comparer le nouvel automoteur Gecko de Cochet avec un produit existant. À la fois compact (85 cm de large) et à conducteur porté, il se situe à mi-chemin entre les petites cellules autotractées et les porte-outils de voirie.

Venu d’Allemagne où il est utilisé par les agriculteurs, le Gecko a été quelque peu remanié par Cochet pour devenir un véritable petit porte-outils polyvalent de 350 kg en version nue.
Le moteur essence Honda 9 ch a été remplacé par un Vanguard de 16 ch. La centrale hydraulique est également plus puissante. L’avancement est hydrostatique et assujetti à la roue arrière, qui se charge aussi de la direction. Cette machine est donc capable de tourner sur place.
L’entraînement des outils, placés à l’avant, est hydraulique. En plus d’une brosse radiale, d’une balayeuse avec ramassage, d’une lame à neige ou du taille-haie Easy Cut, Cochet propose une version désherbage, équipée d’une brosse en acier de 1 mètre de diamètre et d'une cuve arrière de 80 litres. L’outil peut travailler à droite comme à gauche, grâce à un système de translation manuel simple.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

SAV-Pièces détachées
Autoportées électriques

Mean Green étoffe ses gammes

Véhicules utilitaires
Entreprises du paysage
Equipements tondeuses/tracteurs
Carnet

Monsieur Maurizio Ferrari : décès d'un PDG visionnaire

Nouvelles motorisations

Les tracteurs compacts de John Deere passent à la Stage V

Produits à batterie