Croissance externeMTD s'offre Robomow

MTD s'offre Robomow

MTD arrive sur le marché des robots de tonte en reprenant Robomow, un des pionniers du secteur.

Le groupe familial américain MTD vient d'annoncer le rachat de Robomow, entreprise israélienne spécialisée dans les robots de tonte. MTD ne pouvait pas rester en dehors de ce marché qui connaît une croissance de 30 % par an. Ce rachat, qui sera effectif en juillet, va lui permettre de gagner du temps en recherche-développement. Robomow existe depuis 1995. Depuis, six générations de machines se sont succédé, les
Les Robomow, au centre un modèle RS pour les grandes surfaces, à droite un RC et, à gauche, un compact RX.
derniers étant les robots compacts RX présentés en 2016. La marque est montée en puissance et ses ventes sur le plan international sont passées de milliers d'unités chaque année à des dizaines de milliers. Le marché des robots, qui avait jusqu'alors tendance à rester dans le périmètre européen, connaît aujourd'hui une très forte progression et conquiert d'autres continents. Il fallait donc à Robomow une nouvelle puissance de frappe ce qui sera effectif avec l'apport du groupe MTD, un des poids-lourds du secteur. Le groupe américain reconnaît qu'il était impératif pour lui d'être présent dans le domaine des nouvelles technologies. « MTD s'est donné comme objectif de stimuler davantage la demande sur le marché nord-américain et d'accroître ses parts de marché dans le monde entier », confie le patron du groupe, Rob Moll. Le  constructeur précise que le siège de Robomow restera à Pardesiya, en Israël, la direction actuelle conservera le pilotage des activités, soutenues par les équipes de MTD partout sur la planète. Son objectif est de pouvoir proposer rapidement des robots de tonte sous ses marques Cub Cadet et Wolf-Garten, tout en conservant la marque Robomow. Chez MTD France et Robomow France, les protagonistes sont enthousiastes devant les perspectives qu'offre ce rapprochement. MTD sera présent à Salonvert et espère pouvoir y présenter déjà des robots aux couleurs Cub Cadet pour la saison 2018. Philippe Juban, qui dirige la filiale française, estime que l'investissement du groupe tombe au bon moment, alors que les ventes des robots décollent. Chez Robomow France, Christophe Geschwindenhammer affiche son optimisme : Robomow pourra désormais peser face à Husqvarna, la puissance de MTD permettant d'accélérer le développement.

Réagir à cet article