CompoUn herbicide inspiré du végétal

Après le Finalsan destiné aux surfaces dures, Compo lance le Finalsan Ultima pour le désherbage des surfaces perméables (allées stabilisées ou sablées, trottoirs gravillonnés, aires de jeux stabilisées, cimetières).

Conçu par Neudorff, cet herbicide de nouvelle génération présente la particularité d'utiliser une molécule d'origine végétale, l'acide pélargonique, comme substance active. Le produit présente une action par contact, renforcée par l'hydrazide maléique, un régulateur de croissance systémique qui bloque le développement des jeunes organes pendant 5 à 6 semaines. Le Finalsan Ultima est non-sélectif et agit sur un grand nombre de dicotylédones et de graminées : prêle, plantain, pissenlit, chardon, ortie, renoncule, pâturin annuel... Le traitement s'effectue en postlevée, par « spots », de mars à octobre. Présenté en bidon de 20 litres de formulation concentrée soluble, il permet ainsi de désherber 2,4 ha de surfaces perméables (la surface traitée correspondant à 5 % de la surface totale). Concernant les risques toxicologiques, Finalsan Ultima est sans classement.

Réagir à cet article