InsoliteGare d'Angers Saint-Laud : une forêt en apesanteur

Gare d'Angers Saint-Laud : une forêt en apesanteur

Les visiteurs sont désormais accueillis à l'ombre d'arbres futuristes lévitant au sein de la gare et installés sur son parvis...

Depuis le 11 juillet dernier, Angers devient la gare la plus verte de France. Elle qui voit passer 13 500 voyageurs par jour, a été choisie pour y développer un projet de valorisation innovant. La branche Gares et Connexions de la SNCF, gestionnaire de l'ensemble des gares de son réseau a en effet souhaité développer des concepts architecturaux, pour caractériser l'identité régionales de certaines grandes gares à l'image de celle d'Angers, ville considérée comme l'une des grandes capitales françaises du végétal.
(Crédit : Studio Erick Saillet)
Le concept de « GareJardin » s'est imposé naturellement. Ce projet a été confié au designer Alexis Tricoire. Il repense depuis plus de dix ans le rôle de la nature dans notre société. Avec son studio-laboratoire créé en 2009, il se concentre sur les innovations végétales. Le concept est de suspendre 5 arbres à 5 mètres de hauteurs. Chacun d'entre eux sont satellisés par des anneaux lumineux de 3 mètres de diamètre pesant une tonne l'unité. Ils sont réalisés en acier inoxydable brossé, incluant des fenêtres de lumière en polycarbonate. Trois types d'éclairages, rubans et spots led dans les anneaux ainsi que des spots sous charpente constituent l'habillage lumineux de chaque satellite et favorisent par la même occasion la croissance des plantes. Le choix des sujets arborés a porté sur des variétés résistantes aux conditions extrêmes de la mise en scène : contenants de volume calculé à minima, écarts de températures, courants d'air froid venus de la façade orientée plein Nord. Ce défi technologique et botanique, initiée et soutenue par Gare & Connexions, bénéficie du concours financier du pôle de compétitivité Végépolys et de l'interprofession Val'hor ainsi que plusieurs partenaires publics de la région d'Angers pour un total de 364 000 €. Nicolas Monceau   (Crédit photo d'ouverture : Studio Erick Saillet)

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Electrification

Del Morino : une braquage zéro 100 % électrique

Routes et infrastructures vertes

Noremat : 40 ans de croissance

Paysalia Innovations Awards
Désherbage mécanique

Pubert Huron Pro 60H : brossage productif et moins fatiguant

Tracteurs

Kubota Série L2002 : tracteurs haut de gamme de 37 à 62 ch

Code de l'environnement
Innovations Paysalia
ESSAIS

TONDEUSES A BATTERIE : LE COMPARATIF

Véhicules à batterie

Iseki lance sur la route ses véhicules MT15n