Conseil Général du Val-de-MarneL'arbre au coeur du département

En 2008, l'arbre d'ornement aura été sous les feux de la rampe dans le Val-de-Marne. Après l'organisation, en partenariat avec la Société française d'arboriculture, des Rencontres nationales d'arboriculture ornementale en septembre 2008, le conseil général s'est vu attribuer le Prix national de l'arbre par le Comité national des villes et villages fleur

En 2008, le conseil général du Val-de-Marne a fêté les vingt ans d'un de ses services techniques départementaux, le « secteur arboriculture », entité spécifique intégrée à la direction des espaces verts et du paysage. Il compte un ingénieur, trois techniciens et un surveillant de travaux. Le département fait figure de pionnier dans le domaine de la gestion du patrimoine arboré de bords de routes, car aujourd'hui encore, très peu de départements disposent d'une structure dédiée exclusivement à cela. C'est sur cette longue expérience que la Société française d'arboriculture a choisi de revenir lors de son colloque, qui s'est déroulé fin septembre au théâtre Paul-éluard de Choisy-le-Roi. La force de la politique départementale en matière de gestion des arbres tient en trois points principaux : - la connaissance quantitative et qualitative du patrimoine grâce à un inventaire informatisé précis. S'il a fallu reconstruire plusieurs fois la base de données pour s'adapter aux évolutions des technologies, avec notamment le développement du SIG (Système d'information géographique), elle constitue la toile de fond sur laquelle se fonde la gestion à court, moyen et long terme des arbres, - un cahier des charges rigoureux pour la plantation et l'entretien des arbres : tous les travaux (plantation, taille) sont réalisés par des entreprises dans le cadre de marchés publics. Le personnel du secteur arboriculture élabore les cahiers des charges et veille à la bonne application des règles de l'art. Une attention particulière est portée au choix des essences (le département possède une pépinière), à la qualité des fosses de plantation (protégées du compactage par une dalle béton ou un mélange terre-pierres), à la prophylaxie pour limiter les problèmes sanitaires et au respect de l'environnement (absence de traitements chimiques, gestion des déchets, arrosage raisonné), - la présence d'un plan de gestion. Il s'appuie sur l'entretien du patrimoine existant et sur son enrichissement par des plantations nouvelles, ainsi que sur le renouvellement régulier des arbres pour disposer d'un étalement des classes d'âge. Un patrimoine arboré considérable. Concernant le Prix national de l'arbre*, attribué par le Comité national des villes et villages fleuris, c'est la première fois qu'un département est récompensé dans ce cadre. Selon le jury, composé de spécialistes de l'arbre et de gestionnaires de collectivités territoriales, « le Val-de-Marne a su préserver et valoriser un patrimoine arboré considérable : 34 000 arbres le long des routes, 22 parcs départementaux, les aménagements des crèches et des collèges ainsi que la gestion des forêts et des îles. La gestion et la qualité des plantations, particulièrement en milieu urbain, sont d'un excellent niveau. Les inventaires et diagnostics sont précis, et les soins apportés aux arbres réalisés dans les règles de l'art. Sur le plan environnemental, des expérimentations ont lieu, notamment sur l'arrosage par tensiométrie, qui permet des économies d'eau importantes. De plus, la communication faite sur le thème de l'arbre pour le public est très complète ». * Les actes du colloque des Rencontres nationales d'arboriculture ornementale seront disponibles courant 2009 auprès de la SFA.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Gazon
Salons

L'événement Jardins, Jardin reporté en 2022

Pièces détachées
Croissance externe

Ariens rachète AS-Motor

IMI JARDIN

Orec : la marque passe au Vert

Carrière
Matériels de TP compacts

Minipelles JCB : 2 nouveaux modèles de 3,5 tonnes

Magazine

A lire dans Moteurs & Réseaux