Désherbage alternatifL'Attila, impitoyable avec les adventices

D'origine coréenne, l'Optima Attila est une machine à vapeur utilisée à l'origine pour le nettoyage des véhicules et adaptée au désherbage par la société Cem 56, qui distribue le système sur la France.

L'eau, chauffée au fuel, sort en bout de lance sous forme de vapeur à une température comprise entre 90 et 120 °C. Deux minutes sont nécessaires pour le préchauffage de la machine.
L’appareil est équipé de deux lances de dix mètres, qui permettent à deux opérateurs de travailler simultanément. Ces lances peuvent recevoir une cloche de désherbage, pour les bordures, ou un chariot de 40 cm ou 80 cm de large, pour les allées et les routes.
L’alimentation électrique est assurée par une batterie 24 V indépendante et rechargée par l’alternateur du véhicule porteur. La consommation de fuel est évaluée à 1,4 l/h par heure, pour un réservoir de 40 litres. La cuve de 200 litres d’eau fournie offre une autonomie de 4 heures aux deux opérateurs.
Compact, l'Attila peut être transporté dans une fourgonnette. Son rendement, estimé à 1 200 mètres linéaires pour le traitement des bordures, passe à 800 mètres linéaires si les caniveaux sont également désherbés.
Trois à quatre passages annuels sont recommandés pour maintenir les surfaces propres. Le matériel peut aussi être utilisé pour le nettoyage du mobilier urbain, des pierres tombales et la désinfection des poubelles.
L'Attila est commercialisée aux alentours de 10 000 € HT.

Voir la vidéo de démonstration.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

CNVVF Palmarès 2020
Gestion des équipements

Une armoire de charge pour les batteries Stihl

Travail du sol

Une engazonneuse 100 % hydraulique chez Kersten

Végétalisation du bâti

Un nouveau président pour l'Adivet

Référentiel paysage marchés publics
Matériels forestiers
Équipements TP

Des minipelles Bobcat plus technologiques